Démocratie Participative


LANCEMENT DU CONSEIL DE QUARTIER CENTRE VILLE GARE

AA logo info vérifiée



Les assemblées constituantes des conseils de quartier se poursuivent et c'était hier au tour des habitants du secteur gare de se réunir.

Une assemblée qui s'est tenue à 19h00 à l'école Carnot et animée par Nasser Ferradj,  Marie-Laurence Avit et Françoise Celati.

Noisy-le-Sec 21 octobre 2008

Comme dans notre quartier du Centre-Ville-Mairie, on regrettera une fois encore que la jeunesse ne se soit pas sentie impliquée. C'est donc une assemblée d'age mûr qui a écouté les traditionnels exposés préliminaires de nos élus.

Lors des échanges qui s'en suivirent, un habitant a, fort à propos, résumé les principaux gros dossiers locaux auxquels ce secteur était aujourd'hui confronté :
- Les transport et donc le tramway ;
- L'aménagement du Pôle Gare ;
- Les deux gros chantiers en cours et la population nouvelle qui enménagera bientôt, avec ce que cela suppose de renforcement des service public locaux (la poste a été citée en exemple quant aux délais déjà longs aux guichets).

Il a également soulevé le problème des relations inter-conseils, rappelant à cette occasion que l'équipe précédente avait, en son début de mandature, refusé la tenue d'une réunion inter-comités (le nom d'alors) sur le thème des transports.

Pour ma part, j'avais sollicité des éclaircissements sur les quorums, exposés la veille à Merlan, m'interrogeant sur le fait que dans les petits conseils on demandait un quorum à 57% (soit un minimum de 4/7) et dans un conseil plein, un quorum à 33% (soit un minimum de 7/21).

Noisy-le-sec 21 octobre 2008

Monsieur Ferradj a alors rappelé que chaque conseil disposait de la plus grande liberté pour décider en son sein de la fixation des quorums, des ordres du jour, des dates des réunions, de la rotation des secrétaires allant jusqu'à évoquer la possibilité de secrétariats tournants. (je reviendrais sur quelques uns de ces points dans un article prochain).

Il a rappelé également que devait se tenir, au moins une fois par trimestre, une réunion de tous les secrétaires.

Une personne du public ayant suggéré que puisse être mise à disposition une boite aux lettre où les doléances et observations pourraient être déposées anonymement (une idée qui pourrait être appliquable dans chaque comité au demeurant), j'ai fait part de ma réserve : je veux bien être ambassadeur de mes concitoyens, mais je ne suis pas ambassadeur d'anonymes... D'ailleurs, comment pourrait-on alors vérifier que l'observation émise émane bien d'un habitant du quartier ?

Soit dit en passant, il appartient à chaque conseil de créer une dynamique suffisante pour motiver les habitants à s'inscrire dans cette démarche de consultations à venir et de s'y exprimer librement et sans tabou.

J'ai également soulevé le problème posé par l'implication des séniors dans ces débats et notamment ceux en maisons de retraite. Là encore, Nasser Ferradj nous laisse toute liberté à ce sujet.

Dans cette assemblée, où les échanges furent pertinents mais probablement moins intensifs que dans d'autres conseils, on appréciera que personne n'ait abordé le problème d'un éventuel budget de fonctionnement, preuve que cet aspect n'est pas pour eux une priorité.

Pour le Collège "associatif", là encore pas de tirage au sort. Dommage, cela signifie le manque d'implication des associations, mais surtout, comme dans notre quartier, la quasi absence  du tissu économique local. Pourtant, il y a dans ce quartier de nombreuses activités commerciales.

Pour le Collège "résidents", c'est encore une fois une jeune main innocente qui fût mise à contribution pour départager les candidatures.

Je n'ai pû que sourire lorsque le nom de François Duarté, désormais célèbre bloggueur noiséen, fût tiré au sort. D'ailleurs, Nasser Ferradj lui même s'est exprimé à peu près dans ces termes en lisant le papier tendu par notre main innocente : " ah ! ... Je pense que cela va lui faire plaisir,  aux élus peut-être un peu moins... François Duarté"

Cette parenthèse humoristique passée, c'est un conseil solide et expérimenté qui a été désigné hier soir au quartier Centre-Ville-Gare.

Certains d'entre eux ont connu et participé aux précédents comités qui existaient il y a quelques années. Une expérience qui leur sera utile et riche d'enseignement. On note également la présence de plusieurs personnes engagées activement dans des milieux associatifs à gros projets.

Nul doute que ce quartier, qui est d'une grande importance pour le notre (secteur Mairie) de part ce cordon ombilical qui nous unit (la rue Jean Jaurès), saura présenter des projets solidement argumentés sur les dossiers les plus lourds.

Car si nous sommes conseillers de quartiers, nous sommes avant tout noiséens, comme le soulignait  fort justement un internaute dans un commentaire sur mon article de la veille.

Le processus des assemblées constituantes s'achevera ce soir avec le quartier Boissière à 19 h 00 et le quartier Renardière à 20 h 00.

Je terminerai cet article par quelques mots prononcés par une figure emblématique de la lutte contre la pauvreté qui vient de disparaitre : Soeur Emmanuelle.  "Tu veux être heureux ? Occupe-toi des autres, ne regarde pas ton nombril"


Les commentaires sont désormais fermés pour cet article.

Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret
© 22 octobre 2008 - JENB PRODUCTIONS

 


                                                                                                                                     Nos articles récents

- Après Noisy-le-Sec et Stains, La Police Municipale au Coeur des débats à la Courneuve
-
JENB Productions a enfin son nom de domaine
-Fête des voisins : Une fête du coeur. Au coeur de la fête
-Le plus grand Vide-Grenier de l'Est-Francilien et de Paris
-Un nouveau magasin à Noisy-le-Sec
-Victime d'un malaise cardiaque, son chien retarde l'arrivée des secours
-Une femme enceinte agressée dans le RER
-Mort suspecte à la maison de retraite : la victime est morte asphyxiée
-Nouveau braquage d'une bijouterie : Trois suspects interpellés
-Recrudescence des feux de voitures à Noisy-le-Sec : Cas isolés ou reprise ?

 

 

 

Références

 

JENB Productions;