Police Municipale


UN SERVICE MUNICIPAL TROP MAL CONNU


  AA LogoAA Info vue en une AA logo info vérifiée



gyrophare_goutte_d_eau_b03Le conseil municipal qui s'est tenu en séance publique hier soir (23 octobre 2008) à Noisy-le-Sec (F93130) fut riche en rebondissements. Pour mémoire, cette commune de 38.000 habitants, située en Seine-Saint-Denis,  était menée par Nicole RIVOIRE (MoDem) jusqu'en mars  2008.

Bien que l'on puisse reprocher à cette édile d'alors de ne pas avoir mené un actif combat contre la transformation de notre commissariat de police nationale, transformé en simple antenne (une trentaine de postes de fonctionnaires en moins), signée par le ministre de l'intérieur de l'époque, aujourd'hui devenu Président de la République, Nicole RIVOIRE avait créé une police municipale.

POLICE MUNICIPALE NOISY-LE-SEC

Sans doute les moyens humains et matériels n'avaient-ils pas été à la hauteur du défi, ce qui rendait ce nouveau service concrêtement peu efficace. Mais il faut admettre qu'il s'agissait d'une création de service, avec ce que cela comporte d'inévitables aléas. Sans évoquer les difficultés de recrutement sur ce type d'emploi qui se doit d'être qualifié dans un contexte de pénurie, Mme RIVOIRE n'étant pas la seule maire à créer ou renforcer une police municipale.

En mars dernier, cette commune a basculé à gauche pour quelques deux cents voix.

ALDA PEREIRA LEMAITREAlda PEREIRA-LEMAITRE (PS), devenue maire dans un contexte médiatique fort, avait donc légitimement décidé de pouvoir poser un diagnostic précis sur la question globale de la sécurité avant de se prononcer sur les orientations à prendre en la matière.

Sage décision, puisque les états généraux, qu'elle avait organisé en juin dernier (consultation de la population par quartiers), ont très largement mis en exergue les problèmes sécuritaires.

Peut-être même Madame RIVOIRE a-t-elle perdu la mairie sur ce thème ?

Un problème à nouveau soulevé, ces tous derniers jours, lors des assemblées constituantes des conseils de quartiers, dont nous nous étions fait échos sur cette plateforme.

En préambule de cette séance du Conseil Municipal, Alda PEREIRA-LEMAITRE, lors de ses communications du Maire, avait annoncé d'une part le nom de la nouvelle crèche Boissière, puis la suppression de la délibération n°2008/10.18 inscrite à l'ordre du jour et qui, dans son pragraphe 3, prévoyait la création de postes supplémentaires à la Police municipale.

Cette suppression de délibération faisait suite à une Motion conjointement présentée par le groupe "la gauche qui vous ressemble et vous rassemble" (PCF, LO et société civile) et "Les Verts", deux groupes qui composent sa majorité, dans un document dont nous avons pris connaissance et qui stipule :

" (...) Propose en conséquence la suppression du service de la police municipale et que cette décision fasse l'objet d'une délibaration au prochain conseil municipal [NDLR, hier soir 23 10 2008]. Bien entendu, les conséquences de cette décision doivent se faire dans le cadre du respect du dialogue social et des instances paritaires. Des solutions humaines et respectueuses du statut devront être proposées à l'ensemble des agents concernés"

Alda PEREIRA-LEMAITRE avait donc préféré reporter, fort légitimement, la délibération aux fins de consultations et de discussions préalables.

POLICE MUNICIPALE

Mais, coup de théâtre, la motion a été non seulement maintenue, mais ses auteurs ont demandé un vote à bulletin secret !

Une sollicitation qui a fait l'objet de critiques de la part de Monsieur Jean-Paul LEFEVRE, Maire-Adjoint (PS), ce dernier estimant à juste titre que les élus se doivent d'assumer leurs opinions. Une position confortée par Madame Nicole RIVOIRE, Présidente du groupe d'opposition.

C'est donc une situation surprenante qui s'est déroulée hier soir : à bulletin secret, certes. Mais, vus les groupes ayant déposé la motion, il n'est point besoin d'avoir fait polytechnique pour faire les calculs sachant que notre conseil compte 39 élus dont 9 d'opposition, les 30 postes de la majorité (!) étant partagés entre trois groupes dont deux étaient auteurs de la motion.

Le vote est passé à ... une seule voix ! (aucune abstention)

20 pour le maintien et 19 contre !!!

Alda a sauvé la police municipale avec le soutien de celle qui l'avait créée.

Pour un peu, je me viendrai à envisager un rapprochement avec François Duarté et son blog, histoire de prouver que la consensualité n'est pas l'apanage de la gente féminine !

Cette parenthèse humoristique refermée, nous ne manquerons pas d'évoquer à nouveau ce problème de sécurité publique.

Nul doute que cette thématique soit très rapidement abordée dans les conseils de quartier, ....

Je doute que les résidents attendent de la municipalité "des gardes urbains", pour reprendre un terme de la motion.

C'est surtout d'une police de proximité dont la ville a besoin. De cette police dont les agents connaissent la population, les commerçants.

De cette police à taille humaine...

Et cette police, où l'humain est au centre des préoccupations, nous avons la chance de l'avoir dans notre commune, d'ailleurs remarquablement assurée par des fonctionnaires territoriaux de grande qualité professionnelle.

Et il est parfois des sujets où deux groupes souvent opposés peuvent trouver un terroir de consensualité et d'union.

Nous l'avons vu avec le dépôt de la motion,
Nous l'avons constaté lors du vote,
Nous pouvons l'envisager entre bloggueurs.


Les commentaires sont désormais fermés pour cet article

Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret
© 24 octobre 2008 - JENB PRODUCTIONS

  


Nos articles récents

- Après Noisy-le-Sec et Stains, La Police Municipale au Coeur des débats à la Courneuve
- JENB Productions a enfin son nom de domaine
-Fête des voisins : Une fête du coeur. Au coeur de la fête
-Le plus grand Vide-Grenier de l'Est-Francilien et de Paris
-Un nouveau magasin à Noisy-le-Sec
-Victime d'un malaise cardiaque, son chien retarde l'arrivée des secours
-Une femme enceinte agressée dans le RER
-Mort suspecte à la maison de retraite : la victime est morte asphyxiée
-Nouveau braquage d'une bijouterie : Trois suspects interpellés
-Recrudescence des feux de voitures à Noisy-le-Sec : Cas isolés ou reprise ?

          

 

Références

 JENB Productions;