Il ne devait pas rentrer de province ce soir. Pourtant c'est bien son retour prématuré à Noisy-le-Sec qui a permis  de sauver une jeune maman et son enfant agé seulement de douze mois.

Lorsque Michel est entré dans son appartement situé au premier étage d'un petit immeuble qui en compte deux,  il a constaté une importante infiltration d'eau par le plafond.

Il s'est alors légitimement rendu chez ses voisins de l'étage supérieur craignant une fuite d'eau.

C'est en réalité face à un début d'incendie d'origine domestique, ayant débuté dans la cuisine, auquel il a été confronté,  alors que cette jeune mère de famille était endormie dans la pièce voisine avec son bébé.

C'est sa formation incendie qui lui a permis d'avoir les bonnes réactions face à ce sinistre impromptu, et notamment de les recueillir dans son logement en attendant les secours, après avoir coupé l'eau, le gaz et l'électricité.

Les sapeurs-pompiers de paris ont immédiatement dépêché sur les lieux trois engins (1 PS + 1 échelle + 1 FPT) venus du centre de secours de Bondy (Seine-Saint-Denis) et ont rapidement circonscrit le sinistre.

La maman et son nourrisson, qui avaient inhalé de la fumée d'incendie, semble-t-il sans gravité,  ont été évacués par le VASV venu en renfort, sur l'hopital de secteur pour un bilan médical par précaution.

Un Officier de Garde s'est également déplacé, ainsi qu'une équipe de fonctionnaires de la Police Nationale.

Immédiatement alertés par nos soins, Muriel PADIOU, Conseillère municipale (PS) et Françoise CELATI, Elue d'astreinte (PS) se sont rendues sur place pour s'enquerir de l'état de santé des victimes et l'éventualité d'un relogement provisoire, tout en informant Alda PEREIRA-LEMAITRE (Maire, PS) régulièrement.

Le père, au travail lors du sinistre, ainsi que plusieurs membres de la famille ont ensuite rejoint les lieux.

L'appartement ne pouvant pas être utilisé pendant plusieurs jours, le gaz ayant été coupé par Gaz-Secours, la famille s'est proposée de recueillir le jeune couple et leur enfant.

Les élus, lors de longues conversations avec eux, leur ont fait savoir que la municipalité restait à leur écoute si cette période d'inhabitabilité devait se prolonger.

Encore un héros noiséen  anonyme qui mériterait de recevoir une médaille de la ville.

Michel a probablement, par son sang-froid, éviter d'allonger la triste liste des victimes d'incendies ces derniers jours.

Reportage :
Gérald DESRIMAIS
Jean-Emmanuel NICOLAU-BERGERET

Crédit photos :
Lionel DERRIEN
© 29 décembre 2008 - JENB PRODUCTIONS

A lire aussi :
- Incendie meurtrier à Pantin: les images
- CONTE DE NOEL : DES HEROS ANONYMES