Le 17 décembre, nous vous relations un dramatique incendie survenu à Pantin la nuit précédente.

Le bilan des premières heures faisait état de trois victimes décédées (un couple et leur nourrisson de 3 mois et demi) ainsi que trois autres personnes gravement blessées par l'inhalation de fumées toxiques (dont deux furent retrouvées en arrêt cardio-respiratoire avant d'être réanimées par les importants moyens de secours sur place).

Dans les quarante-huit heures suivantes,  deux de ces blessés graves(dont une femme enceinte âgée de 35 ans selon la mairie, et d'une seconde agée de 70 ans) n'ont pas survécu au drame, portant le bilan actuel à cinq victimes décédées et un blessé grave.

Suite à notre article relatif à ce sinistre, nous n'avions pas manqué d'adresser à Monsieur Bertrand KERN, Maire de Pantin, notre témoignage de soutien, en particulier pour relayer d'éventuels messages de solidarité, d'autant plus concernés que nous étions, à cette même période, en pleine préparation de la marche commémorative de l'explosion survenue à Noisy il y a tout juste un an.

C'est Monsieur Philippe BON, très proche collaborateur du Maire qui nous a confirmé un grand élan de solidarité en ces termes  dans un mail reçu ce soir :

" (...) Monsieur le Maire me demande aussi de vous remercier pour vos propositions d'aide  en faveur de nos sinistrés .Nous avons pour notre part pu faire face rapidement aux différents besoins .Un véritable élan de solidarité s'est fait jour  et de nombreuses initiatives pantinoises nous ont permis d'aider les familles sinistrées tant sur le plan moral que matériel .Le secours populaire et d'autres associations ont pu proposer aux victimes des vêtements, des jouets pour les enfants. Un goûter a pu être organisé le jour de Noel pour l'ensemble des familles sinistrées (...) "

Malgré le deuil porté par cinq familles, les inquiétudes pour celle de la sixième victime, ce sont donc des nouvelles quelques peu réconfortantes qui nous parviennent concernant les nombreux autres impliqués : vingt-et-une personnes dont six enfants.

Nous renouvellons tout notre soutien à nos voisins Pantinois et ne manquerons pas de vous tenir informés de l'évolution de ce douloureux évènement.

Article :
Marie-Laure GOUBO
Jean-Emmanuel NICOLAU-BERGERET
noisy-le-sec
© 30 décembre 2008 - JENB PRODUCTIONS

A LIRE AUSSI :

A lire aussi :

- Incendie meurtrier à Pantin: les images
- 3 morts et 3 blessés graves à Pantin: "Quand on est arrivés, quelqu'un avait déjà sauté par la fenêtre"