C'était une attente forte des noiséens. Et le résultat va également satisfaire nos voisins.

Comme de nombreuses communes de France, Noisy-le-Sec avait connu, il y a quelques années, une garde médicale assurée par les médecins généralistes. Une offre de soins qui a périclité au fil du temps. Désertification dans un département à mauvaise réputation, vieillissement des praticiens, rémunération peu attractive, ont été à l'origine de ce déclin progressif, obligeant les patients potentiels à se retourner vers notre hopital de secteur (Montreuil-Sous-Bois) déjà surchargé.

Pourtant, après un an d'un travail acharné et de négociations que l'on imagine difficiles, Noisy-le-Sec va inaugurer une nouvelle permanence des soins sur son territoire dès dimanche prochain.

Menées par Anne DEO, Adjointe (Les Verts) au Maire, assistée en cela du Docteur LELLOUCHE, Médecin directeur du Centre Municipal de Santé (CMS), les partenariats ont permis de mettre en place un accueil médical de proximité.

L'innovation réside dans le fait que les médecins libéraux pourront recevoir les patients dans les locaux municipaux du CMS. Un lieu connu de tous. Probablement unique en son genre. Car si en milieu rural, les "maisons médicales" existent déjà, en milieu urbain, ces permanences étaient souvent assurées dans des locaux construits à cet effet ou la location d'appartements pas toujours adaptés. Au CMS de Noisy-le-Sec, les médecins pourront recevoir les patients dans des locaux à usage médical.

Dans un premier temps et dès le 31 mai prochain, ces praticiens pourront recevoir les patients chaque dimanche et jour férié de 08 h 00 à 14 h 00. Les malades pourront soit s'y rendre spontannément, soit y être dirigé par la régulation médicale du centre 15 (SAMU 93), voire par le service des urgences de l'hôpital de Montreuil, hôpital qui a beaucoup oeuvré pour la réussite de ce projet.

Seize médecins libéraux, dont certains de communes limitrophes, se sont déjà portés volontaires pour assurer cette permanence de proximité.

Grâce à l'abnégation du Dr LELLOUCHE qui en fût le principal interlocuteur technique, cette nouvelle offre de soins a reçu le soutien du Conseil de l'Ordre départemental des Médecins qui se doit de veiller au respect des règles déonthologiques.

Ainsi, la permanence de soins ne répondra pas au téléphone. Un répondeur indiquera les informations utiles (adresse, horaire,...) et les patients qui souhaiteront avoir un avis téléphonique se devront de contacter le 15.

Un système informatique spécifique à cette permanence, et distinct du système interne au CMS, permettra au médecin de garde d'archiver un dossier médical, de rédiger ses prescriptions et de recueillir un certain nombre de données statistiques tout en préservant le secrêt médical.

Le médecin sera dans un premier temps assisté d'une secrétaire médicale (du CMS) pour assurer l'accueil et les formalités administratives, ainsi que d'un gardien pour orienter les patients et veiller à la tranquilité des lieux.

D'après Anne DEO que nous avons rencontrée à ce sujet, se réjouit de cette ouverture. "C'est une première étape. Nous envisageons de fonctionner sur ces créneaux horaires pendant un an, puis de dresser un bilan avec l'ensemble des partenaires, pour ajuster l'offre au besoin si nécessaire".

Ce projet d'un budget d'environ 50.000 € (matériel informatique, personnel municipal) permettra aux noiséens et nos voisins de consulter un médecin aux heures où leur médecin référent est de repos,

Les praticiens, qui devraient se regrouper sous une forme associative avec deux médecins coordinateurs, accepteront le tiers-payant et la CMU. Pour l'heure, les patients pourront se diriger vers une pharmacie de garde (Domus à Rosny ou garde à Pantin) pour la délivrance de leurs médicaments, mais les médecins disposeront d'un certain nombre de médicaments d'urgences (comme tout médecin de garde), pour prodiguer les premiers soins. De même est à l'étude un partenariat avec un laboratoire. Enfin, un projet d'imagerie médicale par télétransmission avec l'hôpital de Montreuil est à l'étude.

Bien-sûr, les malades qui ne peuvent se déplacer continueront à contacter un médecin de garde par l'intermédiaire de la régulation médicale départementale (Tel : 15)

Permanence des soins :
CMS, Rue Pierre Brossolette à Noisy-le-sec
Les dimanche et jours fériés, de 8h à 14h

Contact téléphonique : 15

à partir du dimanche 31 mai 2009.

Jean-Emmanuel NICOLAU-BERGERET
© 27 mai 2009 - JENB PRODUCTIONS

A LIRE AUSSI

INFO TRAFIC : CIRCULATION PERTURBEE A NOISY LE 31 MAI 2009

INCENDIE MORTEL A BOBIGNY : PREMIERES IMAGES

DOSSIER ELECTIONS EUROPEENNES DU 7 JUIN 2009 A NOISY-LE-SEC

5.000 EUROS POUR LE CENTRE DE SANTE DE DJEOL

HOMMAGE PRINCE TAMUKWO

UN METRO A NOISY ?

SUCCES : 300 JEUNES A LA REUNION VACANCES ETE 2009

INFO SPECTACLE

TOUTES NOS ARCHIVES : PAR MOIS, PAR CATEGORIES, PAR TAGS CIBLES