Les commémorations dans notre ville, mais je suppose que c'est un peu partout pareil, n'attirent généralement pas trop les foules, hormis peut-être quelques grandes parades régionales spéctaculaires, comme ce fut le cas le 14 juillet 2006, puisque nous avions eu l'honneur de recevoir à Noisy-le-Sec un char Leclerc avec ses véhicules de soutien et son escorte. Impressionnant. Une journée festive particulièrement réussie auprès des militaires très fiers de présenter leur matériel high-tech à des enfants ravis de s'y retrouver aux commandes. Hakim SIAFI nous avait immortalisé les meilleurs instants au travers de beaux  clichés photographiques dont beaucoup de jeunes noiséens.



Mais force est de constater qu'à Noisy-le-Sec, même si ces cérémonies attirent quand même un peu de monde, le plus marquant est l'absence de jeunes. Et j'avoue regretter que l'initiative de Anne DÉO, Adjointe (LES VERTS) au Maire de Noisy-le-Sec et par ailleurs Directrice d'école, de donner la parole aux jeunes dans le cadre du 8 mai, ne s'étende pas à d'autres cérémonies.



Ce 18 juin 2009 donc, nous commémorions « l'appel du 18 juin 1940 » lancé par le Général de Gaulle. Cérémonie en présence de Madame Alda PEREIRA-LEMAITRE, Maire (PS) de Noisy, de nombreux élus et plusieurs dizaines de citoyens.

Une cérémonie sobre pour ne pas oublier cette date où un homme en éxil chez nos amis britaniques osa braver l'affront de l'envahissement et surtout ne pas s'avilir face à l'ennemi.

Car Charles De Gaulle (né en 1890) ne destinait pas à une carrière militaire. Il voulait faire Centrale. Mais la période trouble le conduit à devenir Saint-Cyrien (sortie Promotion FEZ 1912). Il excelle alors dans ses premiers commandements qui lui valent d'être remarqué favorablement. Jusqu'au 03 aoùt 1914, date où l'Allemagne entre en conflit avec la France.

Durant la première guerre mondiale, il mène les combats .C'est l'expérience du feu : 1914 à Dinant, puis 1915 devient capitaine. Combat en Champagne. 1916 : Bataille de Verdun. Plusieurs fois bléssé aux combats, il est laissé pour mort (Bataille de Douaumont, mars 1916) et fait prisonnier en Bavière. Malgré plusieurs tentatives d'évasion, il ne sera libre qu'après l'Armistice.

Pendant l'entre-deux guerres, il épouse Yvonne Vendroux (6 avril 1921) et intègre l'Ecole Supérieure de Guerre en 1922 pour être détaché à l'Etat-Major du Marchal Pétain. 1929 : Passe deux ans à Beyrout. Puis, à partir de  1931, se fait remarquer  pour ses analyses sur le commandement, l'importance de la politique qui doit primer sur le militaire et la nécessité d'une armée de métier : "La Discorde chez l'ennemi" en 1924, "Le fil de l'épée" en 1932, "Vers l'Armée de métier" en 1934. C'est cette année qu'il achète une propriété à Colombey-les-deux-églises.

Devient Colonel en 1937. Le 3 septembre 1939, lorsque la France et l'Angleterre déclarent la guerre à l'Allemagne il commande les chars de la Vème Armée.

Le 5 juin 1940, Paul Reynaud, Président du Conseil, le nomme sous-secrétaire d'Etat à la Défense nationale et à la guerre, et l'envoie rencontrer Churchill pour coordonner les actions militaires avec les Anglais. Le 16 juin, à Bordeaux, il apprend la démission de Paul Reynaud, son remplacement par Pétain et la demande d'armistice. Le lendemain, il retourne en Angleterre.

Le 18 juin, il diffuse son premier appel (diffusion non enregistrée).

Pour mieux connaitre De Gaulle : Cliquez ici

Reportage :
Dominique PADIOU
Jean-Emmanuel NICOLAU-BERGERET
© 18 juin 2009 - JENB PRODUCTIONS

A LIRE EGALEMENT :

ENCORE UN COMMERCE BRAQUE A NOISY-LE-SEC

LES FAITS DIVERS A NOISY

DE LA CRISE ECONOMIQUE A L'APPEL DU 18 JUIN 1940 : REVIVONS-NOUS L'HISTOIRE ?

AUTRES INFOS LOCALES

CIRCULATION PERTURBEE ET DEVIATION BUS 105 LE 21 JUIN

VIOLENCES CONJUGALES : UN MEUTRE TOUS LES TROIS JOURS

450 JEUNES INVESTISSENT NOISY-LE-SEC

FOOTBALL : NOISY EN FORCE

BASKET : RESULTAT DU TOURNOI VISINONI

TRANSPORTS EN SEINE-SAINT-DENIS : LE BUS 545

LES BRAQUEURS DE NOISY-LE-SEC RETROUVES

NOUVELLE PERMANENCE DES SOINS EN SEINE-SAINT-DENIS

TOUTES NOS ARCHIVES