Elle avait pourtant bien commencée cette fête de la ville à Noisy-le-sec.  Le beau temps aidant, la fête a débuté vers 10 h 00, amenant progressivement son lot de visiteurs.

Belle fête donc, avec de nombreuses animations, des scènes, des groupes folkloriques, pour tous les âges. Bref de cet évènement annuel qui nous permet de retrouver sutout les associations, d' échanger avec les autres noiséens, et même d'admirer le stand bien décoré de notre ami François Duarté, célèbre blog 93sang30.

C'est vers 16 h 00 / 16 h 30 que tout a dérapé. La scène se déroule en deux temps :

Un mineur de 14 ans, porteur de plusieurs flacons contenant de l'acide chlorhydrique, est appréhendé par la Police Municipale après en avoir jeté sur des passants. Cette première interpellation, située devant un salon de coiffure à l'angle Béthisy / Jean-Jaurès, a alors provoqué un attroupement important et les fonctionnaires de la Police Municipale ont dû recevoir le renfort de la Police Nationale.

Ambiance tendue, éclats de voix, mais pas encore de coups. Les policiers se sont alors retrouvés rapidement encerclés par une centaines de jeunes de plus en plus oppressants pour empêcher l'interpellation. Pour une raison inconnue, la situation a dégénérée subitement, obligeant la police, avec son interpellé,  à se dégager. Les fonctionnaires ont alors été poursuivis et la cible de plusieurs objets, dont des extincteurs, pendant leur replis, et des renforts sont arrivés. Le prévenu est emmené au commissariat et la centaine de jeunes retourne vers la fête progressivement. La situation se calme et la Police quitte les lieux.

2ème acte.


image d'illustration
© Archives JENB PRODUCTIONS

Quelques temps plus tard, deux élus, des organisateurs et un vidéaste, qui faisait un reportage sur la fête de la ville, discutent sur la place Jeanne d'Arc lorsque certains jeunes, croyant avoir été filmés, s'en prennent au caméraman pour lui voler son matériel. Face à une vingtaine puis une cinquantaine de jeunes le petit groupe est très rapidement encerclé.

Jean-Paul LEFEBVRE, Ajoint au Maire de Noisy-le-Sec
Photo du tract de campagne électorale 2008

Et c'est là que Jean-Paul LEFEBVRE, Ajoint (PS) au Maire qui avait décliné sa qualité d'élu, voulant protéger le caméraman, a reçu un violent coup de poing en plein visage, le faisant tomber à terre (un second coup de pied lui aurait alors été asséné). Les agresseur se sont ensuite enfuis dont une bonne partie vers le stade Huvier.

L'élu a été transporté dans un état sérieux par les Sapeurs-Pompiers dans un hôpital parisien. Avec plusieurs traumatismes dentaires et au moins très probablement une, voire plusieurs, fractures de la machoire, un scanner a été pratiqué pour  déterminer si une intervention chirurgicale devrait être nécessaire dès ce soir.

Une enquête de police a été ouverte.

Nous souhaitons un prompt rétablissement à cet élu qui a assumé ses responsabilités électives pour protéger l'un de ses administrés.

La Rédaction
© 21 juin 2009 - JENB PRODUCTIONS

AUTRES INFOS LOCALES SUR NOISY

NOS ARCHIVES PAR TAGS CIBLES, MOIS ET CATEGORIES.