Mauvaise nouvelle dans le monde du blog.

Car la fermeture d'un blog politico-satirique est toujours une mauvaise nouvelle, source d'inquiétudes pour la liberté d'expression. Soit qu'il s'agisse de la conséquence de pressions politiques, soit d'une décision de justice (généralement consécutive à la raison précédente), soit, pire encore et surtout de la capitulation de son Auteur.



C'est triste, mais c'est sa décision (nous la respectons !) le blog CASSE-NOIX, qui traitait jusqu'à hier, de l'actualité politique locale noiséenne,  sous une forme satirique, a tiré sa révérence hier samedi 27 juin.

Coup de tête ? Amertume profonde ?  Ou pire encore, totale déconvenue face à notre piètre spectacle politico-scénique local, cet Auteur, que nous connaissons physiquement, a décidé d'abandonner. Du moins provisoirement.

Parfois, je me dis que c'est lui qui a raison. Nos Femmes (surtout elles !) et Hommes politiques (parfois ont a du mal à voir la différence) locaux méritent-ils vraiment qu'on se casse le postérieur à grand renfort de photos-montages à l'magination débordante ou de proses intellectuellement largement supérieures à leur  moindre discours, à l'insipidité affligeante de nos élus LOCAUX, pour étaler sur le web leurs médiocrités politiciennes qui mettent en péril notre vie communautaire au seul argument de satifaire leurs égos masturbatoires et leur égo-centrisme démesuré, de surcroit particulièrement onéreux pour le contribuable.

Les procès intentés par certains de nos élus à l'encontre du blog 93sang30 n'ont-ils pas été au demeurant sa meilleure campagne de publicité sur le net ? Moins chère qu'une agence de pub, le tribunal de Bobigny, sollicités par nos élus, a permis de propulser ce blogueur satirique (et parfois grivois) sur la Toile, multipliant par 60 son auditoire en quelques jours. ! Trop fort !

Nous regrettons que son Auteur préfère se retirer plutôt que combattre. Mais je respecte son choix. Nous-même, parfois, avons été épris de doutes et avons frôlé la capitulation face à cette farce politicienne gerbatoire qui incite, non seulement à l'abandon de terres conquises au fil des jours et à la destruction de nos cartes électorales.

Je connais l'Auteur et son Intelligence qui force le respect. Je sais que cette décision a été prise après mûre réflexion. Mais je sais aussi que c'est un Auteur qui saura rebondir pour mieux faire front.

Toutes les grandes émissions télévisuelles de talent ont dû, victimes de leur succès, s'éteindre pour laisser place à de nouveaux formats plus percutants encore.

Qu'il profite de cette période estivale pour s'interroger. Son intellect, largement supérieur à ceux d'une bonne partie de nos élus réunis, saura lui conseiller une nouvelle formule dès la prochaine rentrée. Un format moins sarcastique sur l'image mais plus incisif sur le verbe qu'il manipule bien mieux que nos politiques.

Je te souhaites de bonne vacances, cher Collèque CASSE-NOIX, et espère te retrouver dès septembre sur un ton plus percutant.

La démocratie, a laquelle nous sommes tous très attachés, a besoin de troublions comme toi, qui mettent en éxergue les défauts (trop nombreux) de nos élus locaux.

Bonnes vacances, et à la rentrée avec une une nouvelle programmation.

Pour conclure, après notre signature, nous reproduisons en intégralité ton dernier billet.  Une révérence que nous partageons avec le blog NOUASI-HEBDO sans aucune réserve.

Et puis, comme le travail de sape de certains de nos élus méritent qu'on y fasse front commun pour ne pas dire front populaire, tu sera toujours le bienvenu chez nous. Le travail d'équipe a au moins un avantage : on fait toujours mieux à plusieurs ce que le meilleur d'entre-nous ferait tout seul !

Jean-Emmanuel NICOLAU-BERGERET
Président de JENB PRODUCTIONS

Fermeture_casse_noix

" THAT’S ALL FOLKS !

La vie c’est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber.

Depuis plus d’un an, la petite oligarchie de tartuffes qui n’a pas digéré l’expression de la démocratie locale aura mis tout en œuvre pour saborder le mandat municipal avec un zèle  et une perversion qui génèrent des situations de plus en plus pernicieuses. La rédaction du CASSE-NOIX ne souhaite pas entamer de bras de fer et risquer de muscler l’altération de leur discernement en leur offrant de surcroît un motif de se « victimiser.»  Aussi, préférant ne pas interférer sur leur inexorable chute, LE CASSE NOIX  met-il un terme à ses quotidiennes publications.

Accentuer le trait et les travers des élus qui se comportent comme de tristes et pathétiques clowns m’est devenu impossible, j’ai certes une imagination fertile et extravagante mais caricaturer des caricatures, je ne sais pas faire, et ça tombe bien, je n’ai plus envie.

Même si la violence verbale et physique auto cautionnée par ces élus n’est qu’une expression désespérée et délirante de leurs déconvenues, blessures narcissiques et amertumes, elle n’en est pas moins inacceptable.

Après que des décennies de gestion idéologique aient mis un genou de la commune à terre, une équipe de bras cassés se chargeait de lui mettre le deuxième au sol, entre 2003 et 2008.

Le 21 mars 2008 les électeurs ont choisi de mettre un terme à cette spirale descendante en confiant la gestion municipale assortie de cet héritage accablant à l’actuelle édile. Aussi à mon sens, malgré ces tristes constats pour notre commune, une chance exceptionnelle est offerte aux habitants : celle de soutenir ouvertement l’action du Maire face aux tentatives pernicieuses et incessantes issues d’un groupe d’élus plus préoccupés par leur égos et leur trajectoire que par l’intérêt des administrés.

La prise en otage de 38 000 administrés est devenue intolérable. Il faudra donc prendre la plume, différemment…

C’est tout ce que j’avais à dire à ce sujet.

Cordialement,

CASSE NOISETTE.

REMERCIEMENTS.

Je remercie chaleureusement,

93SANG30 pour son énergie hors du commun,

Nouasihebdo pour son flamboyant libre esprit,

JENB productions pour son professionnalisme et son sens de l’intérêt commun.

Vous tous qui m’avez témoigné que le rire était l’antidote de la connerie.

Enfin, je remercie Jack, fidèle compagnon entre tous que Bebop m’a présenté lors du colloque nouaséen de l’ « ESCABAV », l’association de l'escadron des bons amis du bon vin."


A LIRE AUSSI :

COOPERATION : DECES DU MAIRE DE DJEOL (MAURITANIE)

ENCORE UN BRAQUAGE A NOISY-LE-SEC... LE PERE NOEL EST UNE ORDURE !

L'INSECURITE S'INVITE AU CONSEIL MUNICIPAL DE NOISY-LE-SEC

ÉLU AGRESSÉ A NOISY-LE-SEC : L'AUTEUR S'EST LIVRÉ A LA POLICE

INSECURITE A NOISY-LE-SEC : LE RAS LE BOL DES NOISEENS (reportage TF1)

EMEUTES A NOISY : LES BLOGS NOISEENS SOLIDAIRES

A NOISY-LE-SEC, LA FETE DE LA VILLE SE TERMINE EN EMEUTE : UN ELU HOSPITALISE

L'INFO LOCALE RECENTE A NOISY-LE-SEC

TOUTES NOS ARCHIVES (tags ciblés, cois, catégories)