Dans le cadre de la séance du Conseil Municipal de Noisy-le-Sec qui se tenait hier soir, Marie-Laurence Avit (PS), Adjointe au Maire chargée des Conseils de quartiers, référente notamment du quartier Boissière, a, dans le cadre des communications du Maire, présenté une requête des habitants du secteur La Boissière.


Image d'illustration Source : sara-infra.com

Les riverains excédés par les nuisances sonores

" Le Conseil de quartier Boissière a, lors de sa réunion du 11 juin 2009, émis le souhait  puis adopté le voeux que toutes les instances élues, Madame le Maire, le Conseil Municipal, Madame la Députée et Monsieur le Conseiller Général, s'en saisissent pleinement et qu'il soit également communiqué à l'ensemble des Conseils de Quartiers de notre ville.

Depuis sa première séance, le Conseil de quartier n'a cessé d'aborder la question de la mise en couverture de la portion de l'autoroute A3 traversant Noisy-le-Sec, en prolongement des travaux engagés  à Bagnolet et Romainville.

Il demande à Madame le Maire, ainsi qu'aux membres du Conseil Municipal et aux groupes qui le constituent de faire connaitre publiquement leurs positions respectives quant à la scandaleuse mise au ban de la ville de Noisy-le-Sec à l'égard de ce projet.

Le Conseil de quartier réitère dès lors, instantanément, auprès de Madame le Maire, que tout soit mis en oeuvre pour porter, soutenir, renforcer, tant après du Conseil Général, du Conseil Régional que de l'Etat la légitime revendication des noiséens soucieux d'obtenir et ce sans délai la réalisation d'un mur anti-bruits digne de ce nom.

Corrélativement, il est demandé, sans ambiguïté, que l'ensemble des terrains aux abords de l'autoroute soient ré-appropriés par la ville, de sorte que la population puisse jouir d'espaces d'aménagements dignes et propres alors qu'ils sont depuis des décénnies en situation d'abandon ou de jachère notoire, propices à tous les commerces glauques du fait de l'absence des services de l'Etat.

Le Conseil, soucieux de l'amélioration du bien-être des habitants du quartier, et de l'information qu'ils sont en droit d'attendre de la part de leurs représentants à tous les dégrés de responsabilités qu'ils soient, et dans le cadre d'une démarche légitime de totale transparence, attend que les membres de la Municipalité lui fassent état ponctuellement de l'avancée des démarches et actions qu'ils ont engagées pour atteindre l'objectif fixé : l'aboutissement du projet.

Dans cette perspective, le Conseil de quartier Boissière assure Madame le Maire de son soutient indéfectible et attend de la part des élus leur réciprocité dans les actions qu'il convient de mener pour déboucher sur la victoire."

Un problème déjà évoqué lors de l'Anru au Londeau

Le Conseiller Général Gilles Garnier (PC) s'était déjà exprimé à plusieurs reprises sur cette problématique des nuisances sonores, notamment lors d'une réunion publique dans le cadre de l'Anru l'année dernière.

Il informe le Conseil Municipal que, lors d'une réunion le matin même au Conseil Général, il avait évoqué à nouveau cette thématique dont il nous déclare que le Préfet était sensible à l'argument porté d'avoir une table ronde avec l'ensemble des interlocuteurs concernés et qu'il en prendrait l'initiative.

à suivre :
Un Conseil Municipal historique à Noisy-le-Sec


Reportage :
Jean-Emmanuel NICOLAU-BERGERET
© 27 novembre 2009 - JENB PRODUCTIONS

A lire également sur Le Post :

-
Avis d'obsèques à Noisy-le-Sec : Pour dire Adieu à Raymond
- Insécurité publique : Réponse à Mr Nasser Ferradj (PS), Adjoint au Maire
- Succès pour la permanence des soins à Noisy

Accéder à toutes nos Archives