Et dire que certains voudraient nous faire croire que notre ville de Noisy-le-Sec (Seine-saint-Denis) est une ville où il fait bon vivre.

                               Image d'illustration © Archives JENB Productions

Lundi soir (4 janvier 2010), aux environs de 18h30, un noiséen d'une quarantaine d'années se présente, au volant de son véhicule, à l'entrée de la rue Béthisy, allée qui donne accès à deux grands parkings souterrains.

Problème, cette allée, forcément très fréquentée, est depuis de nombreuses années régulièrement encombrée par des véhicules en stationnement totalement irrégulier, en particulier sur la voie entrante. Problème, ce soir là, comme souvent également, un autre véhicule est arrêté  sur la voie sortante, bloquant l'ensemble de la rue et par-là même empêchant toute entrée ou sortie des parkings.

S'adressant aux jeunes et leur demandant de bien vouloir se pousser de quelques mètres pour accéder à l'entrée du parking, voilà que plusieurs jeunes individus, s'appochent de l'automobiliste, ouvrent la portière, sortent de force le conducteur et se mettent à le rouer de coups.

Cà s'est donc finit avec la police et les pompiers.

Cet incident grave était pourtant totalement prévisible, puisque ce problème récurrent, voire permanent, concernant ces véhicules entravant la circulation a été à plusieurs reprises évoqué par de nombreux riverains, notamment en assemblées de quartier.

Plusieurs témoins nous ont confirmé les faits et il nous a été rapporté que la victime ne semble pas vouloir s'exprimer par peur de représailles sur sa famille.

Voilà donc un lieu qui nécessiterait d'être pris en considération tant par la police nationale que la police municipale avant qu'une telle agression ne se reproduise.

Il serait grand temps que nos élus et surtout notre Préfêt prennent enfin conscience de la peur qui s'installe dans cette ville, aujourd'hui sous la coupe de quelques groupuscules particulièrement identifiés, qui font régner la loi de la terreur au détriment des lois républicaines.

Noisy-le-Sec est en train de devenir une zone de non droit.

Jean-Emmanuel NICOLAU-BERGERET
© 06 janvier 2010 -
JENB PRODUCTIONS

à Lire également sur nos pages :

-
Inquiétante progression des faits-divers à Noisy-le-Sec
- Lettre ouverte aux 39 Conseillers Municipaux de Noisy-le-Sec
- Rétrospective 2009