L'information circulait depuis plusieurs jours (lire l'article de Jujube93). C'est désormais officiel. Mais contrairement à ce qu'aurait souhaité prétendre de mauvaises langues, ce n'est pas d'un élu qu'il s'agissait.

Un très proche collaborateur  du  Maire socialiste de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis)   est   parti  en  congés  d'été. A cette période de l'année, rien d'extraordinaire.  Compte-tenu des hautes responsabilités qui lui incombent, il a conservé avec lui son son i-Phone professionnel « Le chef de cabinet du maire a conservé pendant ses congés son Iphone professionnel, comme il est d'usage général. » nous a précisé Jean-Paul Lefèbvre (PS), Adjoint au Maire en charge des finances (entre autres), joint par téléphone hier soir [NDLR : dimanche 1er aoùt 2010]

Sait-on jamais ! C'est vrai, il peut toujours se produire une catastrophe qui requiert son retour immédiat, même s'il est à quelques heures d'avion de la région parisienne.

Bien qu'en l'espèce on puisse douter d'une telle absolue nécessité, pour une ville de 40.000 âmes, qui dit pouvoir être joignable laisse surtout supposer d'être en mesure de recevoir un hypothétique appel. Fort heureusement les cataclysmes sont rares à Noisy-le-Sec.

Quelle ne fut la surprise de notre Adjoint en charge des deniers publics lorsqu'il a pris connaissance de la facture : 5'400 euros ! Montant qu'il nous a confirmé.

En cette période de crise, et peu de temps avant que les contribuables ne reçoivent leurs avis d'impôts locaux (encore + 2% cette année 2010, soit la troisième hausse consécutive depuis mars 2008), la facture était quelque peu salée. Et surtout laissait supposer un usage personnel intensif que nous a confirmé notre grand argentier municipal par mail en ces termes : « Il est apparu une utilisation personnelle aux coûts élevés en raison de son séjour à l'étranger, principalement de connexions internet privées. »

Que cet éminent proche collaborateur de notre édile socialiste,  et récent noiséen aux origines politiques varoises puisqu'il semblerait qu'il ait eu à occuper antérieurement des fonctions auprès des Jeunes U.D.F. d'alors, préfère surfer sur la toile plus que sur la Méditerrannée est un choix qui, au demeurant, le concerne seul. Chacun fait ce qu'il veut pendant ses congés. Tant que les dépenses ne se font pas sur le dos des contribuables.

Compte-tenu de la rigueur de notre Maire-Adjoint en charge des finances municipales, ce dernier nous a confirmé par écrit que « Comme il est de règle en pareilles circonstances, ces charges non imputables à un usage professionnel, ont fait l'objet d'un titre de recette. L'utilisateur sera donc obligé de payer l'utilisation personnelle de l'outil professionnel resté à sa disposition pendant ses congés payés.

La polémique prend fin à ce titre, l'élu en charge ayant fait usage de ses pouvoirs de contrôle et de direction avec rigueur et responsabilité


En clair, notre dévoué Chef de Cabinet sera cordialement invité à rembourser l'usage privé de cet outils professionnel.

Il ne nous a pas été précisé si ce remboursement ferait l'objet d'une saisie sur salaire, ni même si des sanctions seraient prises à son encontre. Noisy-le-Sec se serait bien passé de cette nouvelle frasque politique.

Nul doute qu'avec 74% d'élus d'opposition dans notre Conseil Municipal, il devrait être aisé de contrôler ce remboursement au centime près, surtout à une période où plusieurs dizaines de noiséens auraient reçu des notifications d'expulsions locatives pour des arriérés de loyers parfois inférieurs au montant de ladite facture téléphonique.

Mais nous reviendrons sur cet aspect du " bouclier social " ultérieurement.

Et pour conclure cet article, je reprendrai les notions de  « transparence » et de « politique par la preuve » que prône depuis 28 mois une noiséenne en réunions publiques. Ainsi qu'une petite illustration  extraite de l'album " Le petit livre rouge de Sarko " signé de Charb (lire la biographie !) aux éditions 12bis.



Il y a des jours où je m'interroge : Vit-on dans une ville "de gauche" ?

« Les élus socialistes de Noisy-le-Sec agissent et continueront d'agir avec intégrité et respect des moyens publics mis à leur disposition. » tient à préciser Jean-Paul Lefèbvre dans son communiqué.

Ouf ! Je suis rassuré, je peux aller dormir dans les bras de morphée.

Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret
Cet article n'engage que l'opinion de son auteur
© 02 juillet 2010 -
JENB Productions


A lire également sur nos pages Le Post.fr

-
Merci de votre fidélité sur nos pages Le Post : Avec plus de 7,7 millions de lectures en deux ans, notre audience a progressé de 65 % cette année
- Confrontations entre jeunes et police à Noisy-le-Sec en Seine-Saint-Denis (reportage sur place - vidéo)
- Ile-de-France : Économisez l'eau, la sécheresse menace !
- Il se retranche dans sa chambre et menage de se défenestrer du 8ème étage
- Evènement rare : Elle accouche dans un train de banlieue
- Mise en ligne sur un blog avant sa distribution auprès de la population, la lettre du Maire crée la polémique au Conseil Municipal
- Résumé de la grave crise politique que traverse notre ville

Toutes nos archives classées par mois, thèmes, et tags ciblés