On pensait avoit tout vu à Noisy-le-Sec en Seine-Saint-Denis, mais vraiment là c'est une nouvelle surprise à laquelle personne, mais vraiment personne,  n'avait imaginé.

Alors que nous finissions un reportage devant le commissariat de Police Nationale (un nouveau reportage à venir), voilà que commencent à sonner de nombreux téléphones portables de plusieurs participants. Motif ? La salle des mariages de l'Hôtel-de-Ville aurait été modifiée, le jour-même, en vue des futures soirées électorales.

Enfin quand je dis modifiée... C'est un bien faible mot pour désigner ce qui en fait est une véritable profanation d'un lieu hautement symbolique de notre patrimoine commun. Voyez en images :



Quelqu'un a forcément donné un ordre pour ainsi "démonter" (vandaliser ?) ce bureau de la salle des mariages.

Alors la question qui vient à l'esprit est : Pourquoi ?

Nul doute que les candidates et candidats aux prochaines élections municipales anticipées ne fassent un communiqué de presse à ce sujet dans les heures qui suivent.

Voilà un nouveau scandale dans notre ville, une insulte faite aux Noiséens, un mépris à l'égard des Citoyens.

Certains " jeunes " sont pursuivis en justice pour avoir brûlé le drapeau Français, symbole de la République. J'espère qu'il en sera de même à l'encontre de celle ou de celui qui aura ainsi donné l'ordre de profaner un meuble datant des années 1870 et dont aucun motif ne justifiait un tel vandalisme.


Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret
Cet article n'engage que l'opinion de son auteur
24 novembre 2010 - JENB Productions

LES DOSSIERS SPECIAUX ELECTIONS MUNICIPALES 2010

-
Le dossier spécial sur notre blog
- Le dossier spécial sur Le Post.Fr
- Les vidéos sur Dailymotion