Retour sur cette affaire qui a indigné de nombreux Noiséens : Le démontage " dans les règles de l'art " du bureau de la salle des mariages à l'Hôtel de Ville de Noisy-le-Sec en Seine-Saint-Denis.

Mercredi 24 novembre, nous apprenions que le bureau de la salle des mariages avait été démonté.



Il semblerait que la motivation première du donneur d'ordre serait d'accentuer la capacité d'accueil de ladite salle où sont proclamés les résultats électoraux et qu'il aurait été prévu de remonter ce meuble vieux d'un siècle après les élections.

Ci-dessous : le bureau avant démontage



Ci dessous : Ce qui reste du bureau



Le motif est pour le moins surprenant puisque cette salle est un E.R.P. (établissement recevant du public) et donc sa capacité légale est réglementairement définie en fonction de sa surface globale, mobilier ou non.

De plus, pour mémoire, ce bureau séculaire qui a vu tant d'unions, de parainnages civils et de Conseils Municipaux, était bien présent lors des élections municipales de mars 2008 où une foule nombreuse était venue assister à cet évènement important. La présence de ce mobilier n'avait en rien empéché le bon déroulement des trois soirées électorales (le troisième tour étant l'élection du Maire par les Conseillers Municipaux puisqu'une fois de plus il est nécessaire de rappeler que le Maire n'est pas élu au suffrage universel direct mais par les 39 Conseillers Municipaux ).

Il parait donc que ce meuble a été démonté " dans les régles de l'art " et entreposé proprement, à l'abri des outrages de la météo.

Dans un Post récent titré « Mais où est donc passée l'estrade ? », la posteuse Véronika mettait en ligne des photographies (dont l'une ci-dessous) prouvant comment étaient effectivement " bien " entreposés les rebus de ce qui s'annonce comme une tâche ardue pour un remontage dans les règles de l'art.



Mais visiblement, à Noisy-le-Sec, on est très attentif au patrimoine communal ancien. Voici deux images qui nous ont été adressées par une fidèle lectrice :

" La politique par la preuve " comme dirait une célébrité communale.

Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret
Cet article n'engage que l'opinion de son auteur
© 30 novembre 2010 - JENB Productions

LES DOSSIERS SPECIAUX ELECTIONS MUNICIPALES 2010

-
Le dossier spécial sur notre blog
- Le dossier spécial sur Le Post.Fr
- Les vidéos sur Dailymotion