Aujourd'hui, alors que plusieurs posteurs comme Fred-Lille, Pierre-Alain, Tian, Satoffe et de nombreux autres se mettaient en « grève des posts » en soutient à la rédaction du Post.fr, filiale du groupe Le Monde interactif, nous avons pour notre part décidé d'une... grève du zêle. Finalement, quitte à soutenir une cause, nous y apportons notre modeste contribution en partant en reportage sur ledit mouvement social. Et oui, tous les posteurs n'habitent pas la région parisienne.

Ainsi, notre communauté « postienne » devenue grêviste pourra-t-elle, à travers nos quelques images, se rendre un peu mieux compte du malaise ressenti par environs soixante journalistes, pigistes, en CDD reconduits depuis plusieurs années.

Ils s'étaient donnés rendez-vous à midi, face au 80 boulevard Auguste Blanqui, siège social du journal, au son des sifflets et des cornes pneumatiques, pour réclamer des emplois pérènnes.

Concernant plus particulièrement notre site communautaire et interactif Le Post.fr, placé 7ème sur son segment, devançant même l'audience de Libération, la situation s'est assez rapidement dégradé depuis une semaine puisqu'un journaliste s'est vu refuser sa titularisation. D'ailleurs, lors de notre interview, Céline Rastello, journaliste des premières heures, s'inquiète de voir ainsi l'équipe éditoriale du Post diminuer de moitié depuis plus d'un an, alors même, un comble, que l'audience est en augmentation.

Mais au delà de cette embauche qui nous concerne plus particulièrement, nous posteurs, c'est un mouvement de dénonciation de la précarité qui s'installe progressivement dans le monde des médias, et pas seulement internet. Car si au Monde Interactif les journalistes dénoncent 50% d'emplois précaires, une journaliste d'un grand quotidien régional (presse écrite) me faisait également part, voici quelques mois, des inquiétudes qui pèsent sur l'ensemble des rédactions dont les actionnaires demandent toujours plus d'informations à forte audiences alors que les moyens humains ne cessent de diminuer.

Les salariés avaient rendez-vous avec leur direction aujourd'hui, mais leur rendez-vous a été reporté à demain.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des décisions qui leur seront communiquées lors de cette assemblée.

Reportage ;
Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret
© 21 février 2011 - JENB Productions
Avec l'aimable participation de Virginie Ballet
Les Inrocks.com