Faits-divers

 

Un blessé polytraumatisé

Le jeune noiséen âgé de 27 ans, originaire du quartier des Cinéastes (ex "140"),grièvement blessé vendredi soir dernier lors d'un accident de moto-cross à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) serait toujours dans un état très préoccupant.

Image d'illustration : Une ambulance de réanimation des sapeurs-Pompiers de Paris © Archives JENB Productions

Selon des sources fiables contactées hier dimanche, le motard a finalement été évacué à l'hôpital Pitié-Salpétrière  (Paris XIIIème) où il y a été opéré dans la nuit de vendredi à samedi.

Toujours selon ces sources, le jeune homme serait sorti du coma samedi matin. Il souffrirait de plusieurs graves blessures : traumatisme crânien, traumatisme thoracique et, plus inquiétant, traumatisme du rachis (colonne vertébrale). 

Il semblerait que l'état du blessé soit toujours considéré comme très préoccupant.

Article Le Parisien édition Seine-Saint-Denis daté du 09 mai 2011 signé de Nathalie Perrier

Ces informations recueillies dimanche sont basées sur un dernier bilan en date de samedi midi. Bien que la sortie du coma puisse être considérée comme un signe plutôt favorable, la gravité des lésions nécessite malgré tout d'être extrêmement prudent, l'état de santé de la victime pouvant évoluer dans les jours à venir.

Les élus locaux consternés

Contactés dès le soir du drame, les principaux élus locaux, dont Laurent Rivoire (NC), Maire de Noisy-le-Sec qui était sur les lieux, Jean-Paul Lefebvre (PS), président du groupe socialiste au Conseil Municipal, et Gilles Garnier (PC), président du groupe "Rouge et Verte, la gauche ensemble" au même Conseil, ne cachaient pas leur consternation. En leur qualité d'élus locaux, tous ont réaffirmé leur volonté d'agir sur le volet de la prévention. Rencontré hier lors de la cérémonie du 8 mai, Laurent Rivoire nous a fait savoir qu'il allait très rapidement mettre en oeuvre des actions en ce sens avec les médiateurs de quartiers.

On ne peut bien sûr qu'être d'accord avec leurs positions, toutefois, il faut bien l'admettre, cette approche préventive ne peut concerner que les pré-ados et adolescents. Or les deux accidents récents, celui de vendredi soir et celui du 15 avril mettaient en cause des jeunes adultes majeurs (respectivement 27 ans et 19 ans). Les actions préventives ont donc des limites.

Il semble par ailleurs que ce récent accident grave n'ait pas sensibilisé la jeunesse noiséenne puisque plusieurs habitants de Noisy-le-Sec nous ont fait savoir que, dès la nuit de vendredi à samedi, plusieurs scooteristes ont été apperçus pilotant leurs engins au mépris des plus élementaires règles du code de la route.


Au delà du volet préventif auquel nous ne pouvons qu'adhérer, il semble désormais inéluctable que les forces de l'ordre se montrent encore plus présentes (bien que la Police Nationale soit plus visible depuis les dernières élections, ce qu'il convient d'admettre) et fassent cesser ces délits routiers qui sont des troubles manifestes à l'ordre public avant que l'on ne dénombre d'autres blessés graves, voire pire. Les équipes motocyclistes de la Police Nationale (photo ci-dessus) semblent être le vecteur d'intervention le plus approprié à ces situations.

Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret
© 09 mai 2011 - JENB Productions

 

A lire également sur nos pages :

- Encore un accident grave à Noisy-le-Sec : Un jeune motard dans un état critique
- Emouvante cérémonie en la mémoire des " etoiles en fumée "
- 
Votre Conseillère Régionale peut aussi vous recevoir en mairie
- Le Maire l'a annoncé publiquement : Pas de hausse des impôts locaux dans les trois prochaines années
- 
Brocantes et vides-greniers : Soutenir les associations, créer du lien social et occuper l'espace
- Vos élus d'opposition sont également à votre écoute : rencontrez-les lors de leurs permanences