Politique municipale

 


Il EST ARRIVÉ DANS NOS BOITES À LETTRES IL Y A QUELQUES JOURS

« Le Noiséen », nouveau journal municipal (Photo 1 ci-dessous) édité par l'équipe de notre nouveau Maire de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis), Laurent Rivoire (NC), vient de paraître. Son format est plus grand que les bulletins municipaux des deux mandatures précédentes et son papier moins glacé, moins épais, moins " tape à l'oeil ".  On tient là un vrai journal, un peu dans le style de certains gratuits que l'on trouve dans les gares franciliennes.

 

Le contenu

 

Sur vingt-quatre pages, le sommaire annonce treize rubriques. Comme les bulletins précédents ( " Miroir " sous la mandature 2003/2008 et " Ici Noisy " sous la mandature 2008/2010, deux titres à mon avis bien mal choisis), la lecture débute par l'édito du Maire sur une colonne, accompagné de six photos représentant autant de temps forts du mois écoulé. Pour mémoire, et ce pour toute collectivité territoriale, l' "éditorial " est une partie réservée à l'élu président l'assemblée délibérante concernée. Il n'est donc pas soumis au comité de lecture qui, en règle général, contrôle et retouche le contenu du journal en fonction des sensibilités diverses qui composent la majorité de ladite assemblée. Il en est de même pour " les tribunes " qui, de part la loi du 27 février 2002, est un espace d'expression réservé à chaque groupe, y compris d'opposition, de l'assemblée délibérante.

Puis on passe dans le vif du sujet : l'actualité. Les textes sont lisibles, courts, concis. La place consacrée aux illustrations est revue et corrigée : Fini les photos qui prenaient une demi-page avec des textes en grands caractères laissant au final peu d'informations. Le contenu est présenté sur la base de pages au format de trois colonnes. Selon les articles, certaines colonnes sont sur fonds colorés pastels.

Deux pages sont consacrées aux Quartiers. Outre les photos des sept premiers Conseils de Quartiers qui viennent d'être constitués (les deux manquantes seront publiées le mois prochain), une pleine page est consacrée aux premiers projets touchant les quartiers : PLU, ZAC de l'Ourcq et la nouvelle ligne TZen.

Comme dans les précédents bulletins, une page résume les décisions délibérées et votées en Conseil Municipal.

Un dossier de trois pages est consacré au logement. Avec un petit article abordant en particulier la cellule de prévention des loyers impayés, on y trouve également des shémas très didactifs (Photo 2 ci-dessous), un lexique et des coordonnées utiles relatifs aux logements sociaux. Pour mémoire, la ville ne gère directement que 20% du parc social implanté sur la ville. Nous l'avions abordé dans un article récent concernant la commission d'attribution.

Une page est consacrée aux services publics communaux. Ce mois-ci, c'est la Direction des Finances qui est abordée, là encore de façon très didactique. Un petit encart évoque la maison de l'emploi.

Une page évoque l'actualité économique : Une entreprise est mise en avant, une rubrique est consacrée au marché bio et la rédaction se fait l'écho de nouvelles activités.

Deux pages (dont une pleine page photographique) évoque une personnalité noiséenne sous la forme d'un portrait.

Les pages suivantes sont consacrées aux initiatives locales menées par des structures associatives, ainsi qu' aux sports.

Puis ce sont les tribunes qui occupent une pleine page : Une colonne par groupe. Groupe de la majorité présidé par Nicole Rivoire (30 élus), du Parti Socialiste présidé par Jean-Paul Lefebvre (3 élus) et le groupe Rouge et Verte, la gauche ensemble présidé par Gilles Garnier (6 élus).

Le journal poursuit avec des rubriques aussi diverses que variées : infos pratiques, agenda du mois en cours, petites annonces. A noter la rubrique " bons plans " proposée par un(e) noisen(ne) : sortie, recette, passion,...

La quatrième de couverture est consacrée à l'Histoire et au Patrimoine.

Le contenu global est dense, bien illustré. On a dans les mains un véritable journal d'informations qui tranche nettement avec les bulletins municipaux précédents.

 

Un seul regret sur le contenu : Contrairement aux éditeurs de presse, les articles ne sont pas signés. C'est un grief que je portais déjà pour les bulletins précédents. Même si personne n'est dupe sur le fait qu'un journal municipal est avant tout un outils de communication favorable à la majorité qui l'édite, je trouve dommage que les rédacteurs ne signent pas leurs articles comme c'est la règle dans la presse professionnelle. Outre le fait que cela met en valeur le travail de nos journalistes municipaux, la signature donne du crédit à l'article. Quant on rédige un article destiné au public, il est normal que le lecteur connaisse le nom du rédacteur.

Le contenant

 

Le nouveau journal municipal est bien plus riche dans son contenu, mais sa nouvelle présentation est également bien plus agréable. Les encarts colorés donnent du relief, attirent l'oeil sur des points essentiels sans être agressif grâce à des tons pastels.

Un seul regret sur la présentation : Si la couleur marron semble appropriée au portrait du mois accompagné de photos aux tons sépia, cette tonalité n'est pas très agréable pour les autres rubriques et rompt le dynamisme provoqué par les autres couleurs. D'autant qu'elle est utilisée en première de couverture pour le titrage.

 

Premières impressions

Ce nouveau journal municipal dont le qualificatif de " nouveau " est entièrement mérité tant il contraste avec " Miroir " et " Ici Noisy " semble avoir convaincu plus d'un noiséen avec lesquels j'ai pu en parler.

Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret
© 12 mai 2011 - JENB Productions

A lire également sur nos pages :

- Le jeune motard grièvement blessé vendredi a été opéré mais est dans un état très préoccupant
- Encore un accident grave à Noisy-le-Sec : Un jeune motard dans un état critique
- Emouvante cérémonie en la mémoire des " etoiles en fumée "
- 
Votre Conseillère Régionale peut aussi vous recevoir en mairie
- Le Maire l'a annoncé publiquement : Pas de hausse des impôts locaux dans les trois prochaines années
- 
Brocantes et vides-greniers : Soutenir les associations, créer du lien social et occuper l'espace
- Vos élus d'opposition sont également à votre écoute : rencontrez-les lors de leurs permanences
- Budget 2011 de la ville de Noisy-le-Sec