Faits-divers

NOUVEAU BRAQUAGE D'UN COMMERCE

Nous évoquions hier une ville apaisée malgré une recrudescence de feux de voiture récemment. L'actualité semble malheureusement confirmer nos inquiétudes.


Une bijouterie braquée aux fusils à pompe

Il etait aux environs de 10h30 ce matin, lorsque quatre individus ont braqué la bijouterie " Libijoux " située à l'angle des rues Jean-Jaurès et Georges Clémenceau à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-denis). Ce commerce, comme beaucoup de commerces sensibles, était équipé d'une sonnette, mais pas de sas. Les quatre malfrats, arrivés à bord de deux puissants deux-roues, ont utilisé l'une des motos comme véhicule-bélier pour pénétrer dans la boutique.

Selon le quotidien régional Le Parisien, les auteurs étaient cagoulés et armés de deux fusils à pompe et se sont fait remettre quelques bijoux par la jeune femme seule qui tenait le magasin au moment des faits.

Très rapidement, les quatre malfaiteurs ont pris la fuite à bord de leurs deux engins, dont il semblerait qu'il devaient rejoindre une voiture qui les attendait un peu plus loin.

Dans leur fuite précipitée, l'un des bolides a chuté. L'un des passagers à pu s'enfuir à pied, le second montant alors sur la seconde moto. Ils étaient donc trois passagers sur cette dernière.

La Police intervient très rapidement : 3 interpellations

Très rapidement arrivée sur les lieux, la Police Nationale a pu interpeller le trio de malfaiteurs. Selon le journal Le Parisien, c'est un équipage de la BAC, impliqué dans le cadre du plan anti hold-up qui a intercepté les gangsters.

La bijouterie est actuellement fermée (photo ci-dessus).


Délinquance : Une reprise à Noisy-le-Sec ?

Comme nous le disions hier, il fallait bien admettre que la ville s'était apaisée depuis le début de l'année. Malheureusement, force est de constater une nouvelle monté en puissance de la délinquance : Feux de voitures, agressions de personnes en particulier de personnes âgées sont, semble-t-il en augmentation. A cela s'ajoute aujourd'hui le braquage violent d'une bijouterie.

Se pose donc à nouveau posé le problème de la sécurité publique à Noisy-le-Sec, de la nécessité à rouvrir un véritable commissariat de Police Nationale de plein exerice, actuellement simple commissariat " sub-divisionnaire " depuis sa rétrogradation par Nicolas Sarkozy alors Ministre de l'Intérieur.

Un sujet qui pourrait être évoqué lors de la séance du Conseil Municipal prévue ce soir et dont nous ne manquerons pas d'argumenter demain puisque nous serons reçus par un proche collaborateur de Claude Bartolone, Président du Conseil Général de Seine-Saint-Denis.

 

Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret
© 26 Mai 2011 - JENB PRODUCTIONS


Nos articles récents

- Recrudescence des feux de voitures à Noisy-le-Sec : Cas isolés ou reprise ?
- Un spetuagénaire retrouvé mort et ligoté dans sa maison de retraite (infos et réactions des élus à 21h30)
- Le Maire de Noisy-le-Sec termine la fête à l'hôpital
- 
Odeur suspecte à la maison de retraite : Les pompiers arrivent en force
- 
Agression à Noisy-le-Sec : La victime témoigne
- 
Les pompiers déplacent douze véhicules à noisy-le-Sec

Références

JENB Productions ; Le Parisien ;