Article vu sur la page de Stéphane Zweig sur Le Post.fr

Espaces verts au Pré Saint-Gervais, 93 : Monsieur le Maire PS fabiusien aubryste implose de démocratie

« M. le Maire du Pré Saint Gervais, 93, socialiste successeur et proche de Claude Bartolone, a présidé ce jeudi 16 juin soir une réunion consacrée aux espaces verts de cette ville. Espace jaunes et poussiéreux à l'heure actuelle.

La dernière prestation publique de M. le Maire le 10 Mars fut d'annoncer l'abattage irrémédiable sur toute la longueur de l'avenue traversant la commune de 170 arbres de plus de 80 ans. Nous ignorons tout des motivations réelles.

Colère générale des habitants, pétitions, affiches, interventions.

Depuis, le 30 Avril, la Mairie a lancé discrètement un Appel d'Offre invisible pour demander une proposition d'entretien des arbres. Appel d'offre invisible presque partout, en tout cas sur le site de la Ville, en tout cas de la Commission Municipale des Appels d'offre, en tout cas sur le Moniteur, journal des Appels d'offre.

Waterloo, Trafalgar et déroute de M. le Maire en toute discrétion...

Ce 16 Juin, pour paraître encore plus vertifiée, la Municipalité organisait une réunion publique sur l'avenir des espaces verts. Beaucoup de citoyens du Pré Saint-Gervais ont refusé de servir de caution à une orientation de gestion illisible, nuisible, aléatoire, gribouille, coûteuse, sans fondement expérimental ni scientifique.

Monsieur le Maire aura peut être pu recueillir l'assentiment d'une poignée d'activistes du PS bartolonien, seau de colle et balai à la main, mais ils ne sont pas tout-à fait l'Académie de Stockholm...  »