Politique municipale

 

 

UN ENORME GACHIS DE PAPIER


Tous les mois nous recevons le journal municipal

Nous avions évoqués le premier numéro du " Noiséen " dans un récent article. Depuis est paru le second. Le titrage a changé : La couleur marron que nous regrettions a été remplacée par du vert, bien plus gai.

Les poubelles pleines le jour de la distribution

Oui mais voilà, il faut bien le constater, dans les habitats collectifs du moins, ce journal, tiré à 20.000 exemplaires (pour 40.000 habitants), se retrouve dans la poubelle du hall de l'immeuble sans même avoir été lu. Il y a donc là un énorme gâchis.

Un gâchis de papier, de tirages, alors même que nous avons un site internet mis à jour régulièrement. Nous y reviendrons ultérieurement. (ici le site officiel de Noisy-le-Sec)

Ajourd'hui, même les grands-parents se sont adaptés à internet grâce à leurs petits-enfants. Autant de lecteurs en moins de la version papier.

Un abonnement est-il envisageable ?

Alors, plutôt que de tirer 20.000 éxemplaires d'un journal dont la moitié part à la poubelle avant même d'être lue (Je vous rassure, c'est aussi valables pour les anciennes versions et les autres tracts politiques de toutes sensibilités comme de vulgaires publicités), ne serait-il pas envisageable une formule papier sur abonnement gratuit tout comme l'on s'inscrit sur une Newsletter internet d'un blog.

Avantage : On économise sur le nombre de tirages. Donc on gâche moins de papier (développement durable). Une partie de cette économie peut être ré-investie dans la distribution (voir ci-après). A signaler tout de même que ce journal est aux labels " FSC ", " Imprim'vert " et " PEFC ".

Inconvéniant : On personnalise l'envoi donc on modifie le coût de distribution. Aujourd'hui il est distribué en masse par une société spécialisée. Quel est le coût ?

A étudier :

Si l'on passe à une formule d'abonnement, il faut étudier le coût induit par une nouvelle formule de distribution, sachant tout de même que le nombre d'habitats collectifs, le nombre de grosses associations de quartier peuvent également servir de relais.

Mais selon les quartiers, pavillonnaires surtout, quel serait le coût de la distribution ? En fait il serait inversement proportionnel à son nombre d'abonnés.

Voilà un sujet de proximité qui pourrait être éxaminé en Conseils de Quartier, chaque quartier ayant ses spécificité démographiques.

S'il est possible d'y faire une économie substancielle, cet argent pourra servir à d'autres actions municipales toutes au moins primordiales comme certains travaux dans nos écoles. A moins qu'il ne puisse servir à l'équipement en défibrillateurs semi-automatiques de nos lieux publics. Les idées ne manquent pas.

Mais sur le fond, le  numéro 2 (juin 2011) de notre journal municipal de Noisy-le-Sec (Seine-saint-Denis) est paru. Il confirme notre précédent article et les bonnes appréciations que nous lui portions. C'est un vrai journal d'information, bien complêt, bref assez réussi.

Il est disponible dans toutes les points communaux d'accueil du public (Mairie, centre administratif, maison de l'emploi, salle Gérard Philipe,.... liste non exhaustive).

Muriel Nicolau-Bergeret
© 28 juin 2011 - JENB PRODUCTIONS (Noisy-le-Sec)

 

Nos articles récents

- Aubry se déclare et Delanoë supporte la candidate : Le Parti socialiste incarne-t-il encore des valeurs de gauche ?
- 
Oui on peut filmer une séance de Conseil Municipal ! C'est un droit à condition d'en faire bon usage
- 
Inquiétudes sur l'abattage de centaines d'arbres au Pré-Saint-Gervais

- Disparition de Peter falk : La veuve la plus célèbre du monde restera à jamais anonyme
- Bientôt les vacances : Pensez à offrir votre sang avant de partir.... et même sur les plages !
- Notre ancienne Maire promue Chevalier dans l'Ordre de la Légion d'Honneur
- La grande impunité face à l'anarchie automobile à Noisy-le-Sec
- Un nouveau restaurant porte des Lilas : Testé et approuvé
- Anarchie automobile dans le centre ville de Noisy-le-Sec : Il est temps que nos polices verbalisent !

  

   


Références

JENB Productions