Transports


Un chantier insolite



Par
Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret

Tramway

Dans un billet du 3 octobre, nous évoquions les travaux de renouvellement de voies du tramway T1 au terminus de Noisy-le-Sec, chantier qui occasionne quelques perturbations pour les usagers de cette station distale puisqu'une seule voie est utilisée tant pour les arrivée que les départs.

Après les travaux de dépose des anciennes voies (photo 1 ci-dessous prise le 11 octobre), c'est un chantier spectaculaire qui s'est déroulé la nuit dernière. 

     2012 10 11 Noisy-le-Sec travaux Tramway T1 © JENB Productions (2b)


Les aiguillages arrivent par convoi exceptionnel

Les riverains du terminus n'ont sans doute pas passé une nuit très agréable en raison des bruits du chantier. Car pour la circonstance, la rue Jean Jaurès a été fermée à la circulation, dans les deux sens, dès hier soir 20h, entre la place Jean Coquelin (place de la gare) et la rue Marc Sangnier. Arrivés de Belgique par convois exceptionnels de catégorie 2, accompagnés de deux camions-grues d'une capacité de 200 tonnes chacune (Photo 2 ci-dessous), les deux aiguillages ont été livrés « prêts à poser » par la Société belge Préfarails, société leader européen dans la construction d’éléments de voies, en particulier la voie métrique urbaine des tramways. C'est la même entreprise qui a ainsi fourni tous les aiguillages de cette ligne T1 les années antérieures.

     2012 10 18 Noisy-le-Sec Travaux terminus tramway T1 © JENB Productions (3b)

Chaque aiguille est ainsi livrée dans sa plateforme de béton précontraint avec son enrobage de chaussée (Pour ce qui nous concerne, des pavés), ses évacuations d'eaux pluviales, ses regards de maintenance et ses organes de commande. Chaque élément mesure 19,50 m pour un poids unitaire de 32 tonnes. L'équipe de pose n'a alors plus qu'à disposer les deux éléments dans les fondations préparées les jours précédents (Photos 3 & 4 ci-dessous). La manœuvre est assez spectaculaire par la minutie dont le grutier doit faire preuve pour ajuster au millimètre l'axe des rails de l'élément ajouté au réseau.

     2012 10 18 Noisy-le-Sec Travaux terminus tramway T1 © JENB Productions (6b)

     2012 10 18 Noisy-le-Sec Travaux terminus tramway T1 © JENB Productions (16b)

D'ailleurs, on peut s'étonner que ces appareils de voie livrées vers 2003 (Date du prolongement de Bobigny à Noisy-le-Sec) nécessitent d'être déjà remplacés. Mais il m'a été répondu que cette durée de vie d'environ dix ans était tout a fait normale pour un aiguillage autant utilisé quotidiennement. D'autant que la fréquentation de la ligne de tramway T1 est bien plus fréquentée que les prévisions les plus optimistes lors de son étude. Ainsi, en mars 1993, 52.000 usagers empruntaient quotidiennement ce nouveau moyen de transport. Car, il faut le souligner, c'est la Seine-Saint-Denis qui a accueilli la première ligne de tramway de la région Ile-de-France.

Depuis cette période, la fréquentation n'a cessé de croître : 80.000 usagers quotidiens en novembre 2000, puis 98.900 six mois après l'inauguration du tronçon Bobigny / Noisy-le-sec, puis, le chiffre record de 115.000 passagers en mars 2007. Le pôle multimodal de Noisy-le-Sec est ainsi l'une des gares les plus fréquentées de l'est francilien (Source RATP).

Cette parenthèse fermée, revenons à notre chantier. Après le travail de précision du grutier, il faut ajuster la longueur des voies et donc scier tous les bouts de rails aux extrémités. A la disqueuse lourde montée sur une pince fixée au champignon du rail, il aura donc fallu découper  une dizaine de coupons par aiguillage (Photos 5 & 6 ci-dessous). C'est sans doute la partie la plus bruyante du chantier. 

     2012 10 18 Noisy-le-Sec Travaux terminus tramway T1 © JENB Productions (19b)

     2012 10 18 Noisy-le-Sec Travaux terminus tramway T1 © JENB Productions (32b)

Ensuite l'élément est posé sur des traverses et l'opération répétée pour le second aiguillage (Photo 7 ci-dessous).

     2012 10 18 Noisy-le-Sec Travaux terminus tramway T1 © JENB Productions (51b)

L'assemblage final

Mis en place dans leurs fondations, les aiguillages n'en sont pas pour autant fonctionnels (Photo 8 ci-dessous). Encore faut-il procéder aux raccordements  et couler le béton. Ainsi, dans la semaine prochaine, une autre équipe utilisera des coussins pneumatiques pour soulever à nouveau les éléments préfabriqués, procéder aux raccordement, couler la dalle de béton et réaliser les soudures. 

     2012 10 18 Noisy-le-Sec Travaux terminus tramway T1 © JENB Productions (60b)

Ainsi, à la fin du mois, notre tramway T1 devrait-il avoir retrouvé la totalité de son infrastructure terminale et permettre à nouveau un trafic normal pour les usagers. Une fin de travaux attendue, d'autant que la bretelle de délestage actuellement utilisée commence à montrer elle aussi des signes de faiblesse. Une panne mécanique d'une des aiguille a d'ailleurs provoqué de sérieuses perturbations hier une bonne partie de l'après-midi entre Bondy et Noisy-le-Sec. 

Auteur : Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret 
© 19 octobre 2012 - JENB Productions - Noisy-le-Sec

 


 

A lire également :

Usine de méthanisation à Romainville : L'Arivem s'explique sur l'audit (Vidéo)

Politique locale : L'ancien maire de noisy-le-sec quitterait le Parti Socialiste

Transports : Travaux sur le tramway T1 au terminus de Noisy-le-Sec

Canalblog améliore ses services : Notre site devient plus interactif

Code de la route : No comment !


Argent public : Les mesurettes démagogiques du socialiste Claude Bartolone

Nouveauté : 1e édition du Festival du Film Franco-Arabe de Noisy-le-Sec

Centre-Ville de Noisy-le-Sec : Un peu d'ordre s'impose

 


Contacts :

AA logo nos lecteurs nous alertent Vous êtes témoin d'un évènement à Noisy-le-Sec ? Contactez-nous :

alerteinfo@jenbproductions.fr ou en cas d'urgence 06.15.84.91.01

 Vous souhaitez annoncer une manifestation, une expo ou un tournoi sportif ? Contactez-nous : agenda@jenbproductions.fr