Mariage pour tous


Le progrès socialiste vers l'inégalité sociale



Par
Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret

Les socialistes Hollande et Ayrault sont en train de profondément transformer notre société multi-séculaire par l'adoption d'un projet de loi qui, au-delà de son intitulé volontairement trompeur, n'est que le leurre d'une loi bien plus destructrice encore qu'est la redéfinition même de la notion de famille.

Car, comme sans aucun doute la grande majorité des hétérosexuels dont je suis, l'union de personnes de même sexe ne me cause aucun problème. Qu'il s'agisse d'une liaison furtive ou plus stable et durable, la notion de couple homosexuel est aujourd'hui ancrée dans la vie sociétale de notre pays. En cela, on peut comprendre et satisfaire la légitime revendication de ces personnes qui souhaitent donner une tonalité plus officielle à leur couple, y compris devant un officier d'état civil. Passés les premières et donc médiatiques cérémonies euphoriques, car militantes, dans nos mairies sitôt la loi promulguée, on constatera que le nombre de prétendants baissera naturellement.

L'enfant devient une marchandise

Car là est l'enjeu réel de cette estocade législative : La loi à venir sur la famille. 

Et c'est bien l'homoparentalité qui est l'objectif de toute cette démarche militante, voire lobbyiste. Mais dame nature étant ainsi faite, deux femmes ou deux hommes ne pourront jamais procréer. Un tiers extérieur au couple sera toujours nécessaire créant de facto pour l'enfant à naître une nouvelle notion de "tri-parentalité"  : Don de sperme pour les couples lesbiens et intervention d'une mère porteuse (GPA) pour les couples gays. Si la PMA concerne déjà, en toute illégalité et avec l'argent des cotisants sécu, un certain nombre de couples lesbiens, la GPA introduit une notion toute nouvelle, celle de l"utilisation du corps d'un tiers contre rémunération.

Alors que l'on lutte sans discontinuer contre la prostitution et la traite humaine qui en est le corollaire sous-jacent, voilà que sans nuance aucune, la loi autorisera à monnayer le corps d'une femme à dessein de procréer pour le compte d'autrui. En période de crise, on imagine sans peine qu'un certain nombre de femmes en grande difficulté sociale verra en cette GPA une nouvelle forme de rémunération tout comme d'autres se prostituent occasionnellement pour boucler leur fin de mois.

     Christiane Taubira

Toute aussi brillante qu'elle soit, notre Garde des Sceaux Christiane Taubira (Photo ci-dessus), pourtant militante de longue date pour l'égalité des droits, aura réussi, au détour d'envolées lyriques, à défendre un texte qui va transformer l'enfant en une marchandise monnayable, tout en créant une inégalité d'accès à ce nouveau bien de consommation puisque de toutes évidences, les couples homosexuels aisés pourront prétendre à des établissements de qualité alors que la majorité des autres, moins fortunée, devra se contenter de GPA low-cost.  

Est-ce donc cela le "progrès" ?

Auteur : Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret 
© 10 février 2013 - JENB Productions - Noisy-le-Sec

 

 abonnement Newsletter blog JENB Productions 


logo contact JENB Productions

AA logo nos lecteurs nous alertent Vous êtes témoin d'un évènement à Noisy-le-Sec ? Contactez-nous :

alerteinfo@jenbproductions.fr ou en cas d'urgence 06.15.84.91.01

Vous souhaitez annoncer une manifestation, une expo ou un tournoi sportif ? Contactez-nous : agenda@jenbproductions.fr