Cinéma


Une forme de Die Hard revisité



Par
Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret

White-house-down_portrait_w858(42)

Emmerich nous offre là 2h12 d'un film de série B survitaminé et bourré de testostérone qui n'est pas sans rappeler les premiers Die Hard, en particulier le second opus (58 minutes pour vivre, sorti en 1990).  Boudé par les spectateurs outre-atlantique et égratigné par certaines critiques françaises (télé 7 jours, TF1 news,...) , " la chute de la Maison-Blanche " a été accueilli favorablement par d'autres (Première, Les Inrock', Les fiches du cinéma, Le Parisien,...) dont je partage les appréciations favorables.

Prototype même du film d'action où la réflexion est supplantée par un déferlement de fusillades et d'explosions à grand renforts de moyens lourds pimentés d'un zeste d'humour, parfois un peu potache certes, mais accueilli favorablement par une salle régulièrement envahie de rires de spectateurs visiblement conquis. 

Si le scénario ne présente pas d'originalité tellement le déroulement est prévisible, cette revisitation des 90's apporte son lot de modernité par des personnages plus cool, Channing Tatum dans le le rôle de l'agent John Cale et surtout Jamie Foxx dans la peau d'un  Président James Sawyer bourré d'humour (son rôle de procureur dans "Que justice soit faite" en 2009 était bien plus consistant) et des effets spéciaux qui s’enchaînent sur un rythme trépident. Mention particulière pour Joey King dans le rôle d'Emilie Cale, pleine de fraîcheur tout au long du film, même s'il faut bien reconnaître que sa dernière scène avec le drapeau frise un peu la mièvrerie très improbable.

White-house-down_portrait_w858(17)

Quoi qu'en disent les critiques élitistes, White House Down est un bon moment de divertissement dans le pur style des popcorn movies à regarder en famille.  

Synopsis

Membre de la police du Capitole, John Cale vient de se voir refuser le job dont il rêvait : assurer la protection du président des États-Unis. Espérant éviter à sa fille une déception lorsqu’il lui apprendra la nouvelle, il l’emmène visiter la Maison-Blanche. C’est à ce moment qu’un groupe paramilitaire lourdement armé attaque le bâtiment. Alors que le gouvernement américain sombre dans le chaos, Cale va tenter de sauver sa fille, le président, et le pays tout entier…


Bande-Annonce




Auteur : Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret  
© 29 septembre 2013 - JENB Productions - Noisy-le-Sec  

abonnement Newsletter blog JENB Productions 02


logo a lire également sur nos pages JENB Productions

Méthanisation : L'Arivem vous invite à un bilan d'étape

Sports :
 La grande course, c'est dimanche (Noisy-le-Sec, Bobigny, Bondy)

Édito : JENB Productions fait sa rentrée

Sécurité civile : Les pompiers de Paris ont un nouveau patron (vidéo)

Rétro : En vidéo, les images de l'été

tramway T1 : En vidéo, la manifestation contre le tracé Jaurès

Tramway T1 : Un projet dévastateur à Noisy-le-Sec


logo contact JENB Productions

AA logo nos lecteurs nous alertent Vous êtes témoin d'un évènement à Noisy-le-Sec ? Contactez-nous :

alerteinfo@jenbproductions.fr ou en cas d'urgence 06.17.90.47.04

Vous souhaitez annoncer une manifestation, une expo ou un tournoi sportif ? Contactez-nous : agenda@jenbproductions.fr


logo commentaires JENB Productions