Municipales 2014 Noisy-le-Sec


Candidature d'Alda-Pereira



Par
Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret


élections municipales noisy-le-sec 2014 © JENB Productions

Nous étions avisés de ce projet depuis plusieurs mois déjà, mais il nous avait été demandés d'attendre la déclaration officielle pour l'évoquer. Cette fois, c'est officiel, puisqu'Alda Péreira vient de publier sa candidature aux élections municipales 2014 sur sa page Facebook.

Celle qui fut élue maire en mars 2008 à la tête d'une coalition de gauche trop hétéroclite pour dégager une majorité de gouvernance stable et durable, aboutissant à la débâcle d'un scrutin partiel en 2010, se présente donc à nouveau au devant des électeurs noiséens. Régulièrement présente aux manifestations publiques depuis qu'elle siège dans l'opposition, où elle délibère en qualité de non-inscrite depuis son départ fracassant du groupe socialiste, dont elle a provoqué in fine la disparition [NDLR : A cette époque, le règlement intérieur du conseil municipal, voté à l'unanimité, stipulait qu'il fallait un nombre minimum de trois élus pour constituer un groupe], Alda Pereira entend donc proposer aux Noiséens une alternative de gauche renouvelée et progresssite.

Une candidature à ne pas sous-estimer

D'aucun serait bien mal inspiré de sous-estimer cette candidature. Depuis son expérience malheureuse de 2008, la femme politique a mûri.

Son ancienne famille politique n'a pas su retenir dans ses rangs un nombre non négligeable de militants déçus, préférant rejoindre le Cercle PRG noiséen qu'Alda Pereira anime désormais. Ces militants, qui constituent depuis plusieurs mois un réseau discret mais très actif, ont semblent-ils préféré quitter les incessantes querelles de clocher pour préparer et proposer aux Noiséens une alternative de gauche crédible, certes progressiste, mais également lucide sur les attentes fortes des Noiséens.


En cela, sans doute ne faudrait-il pas éluder un certains nombre de points de convergences entre celle qui se porte candidate et celui qui lui a ravi la municipalité en 2010 [NDLR : et dont on ne sait toujours pas officiellement s'il sera candidat à sa propre succession]. Dans le domaine important de l'aménagement du territoire par exemple, tous deux ont des projets de développement de la zone ouest qui se traduit par le soutient du tracé par l'ouest du prolongement du tramway T1. Tramway qui fût l'un des tous premiers dossiers ayant miné sa mandature.

La sécurité publique, attente forte s'il en est des habitants de Noisy-le-Sec, est également un domaine de convergence. Car, ne l'oublions pas, c'est Alda Pereira qui a oeuvré à sa première étape de développement par une première tranche d'augmentation des effectifs, de 3 à 8 fonctionnaires, malgré une opposition quasi-unanime de sa majorité d'alors. Personne n'a oublié que la police municipale de Noisy-le-Sec fut sauvée d'une seule voix le 23 octobre 2008 ! C'est bien-sûr sous la mandature actuelle de Laurent Rivoire que ces effectifs ont été depuis doublés et les moyens matériels considérablement accrus.

" Madame 17% " comme la surnomment péjorativement certains internautes, en référence à son score du 1er tour de 2010, pourrait créer une surprise, avant tout à gauche, où elle peut escompter récupérer les très nombreux déçus du socialisme, tant localement que nationalement. Elle peut être a leurs yeux une alternative plus pondérée et surtout moins " apparatchik " que ses rivaux potentiellement attendus à gauche. 

En fait, à gauche, ce qui pourrait plomber cette candidature, c'est la sensibilité d'Alda Pereira à l'égard de l'impopulaire Garde des Sceaux, Christiane Taubira, qui était venue la soutenir lors de sa campagne de 2008. Entre la très controversée Loi pour le " Mariage pour Tous " et l'impopulaire politique pénale de l'actuelle ministre de la Justice, apparaître  proche de cette dernière s'est prendre d'énorme risques.

Une vraie menace pour la tête de liste socialiste

10%. C'est là l'objectif à atteindre si elle veut pouvoir influencer le second tour, si second tour il y a. Et ce score est loin d'être utopique. Bien que candidate dans un bastion de gauche à prédominance communiste et verte (et apparentés), elle peut aussi flirter sur une frange de l'électorat centriste.

Enfin, l'électorat de gauche modérée pourrait être tenté de lui accorder une seconde chance, parfaitement conscient des difficultés qui lui ont été portées, y compris en ses rangs, par sa majorité entre 2008 et 2010. Cet aspect sera plus facile à analyser lorsque tous ses colistiers seront connus, en particulier savoir quelle sera la composition de l'équipe qui serait en mesure d’accéder aux responsabilités en cas de victoire. Elle devra être entourée d'une équipe paritaire, expérimentée et surtout renouvelée. Les électeurs, toutes sensibilités confondues, commencent à saturer des vieux dinosaures de la politique polémique et des cumulards des pouvoirs.

Quoi qu'il en soit, la candidature d'Alda Pereira, désormais officielle, représente une véritable menace pour le ou la candidate qui sera élu(e) en section locale du Parti socialiste. En effet, les militants du parti qui dirige si maladroitement l'exécutif national, auront à choisir entre deux candidats à la tête de liste socialiste : Jean-Paul Lefebvre et Corinne Bord. Un choix capital s'il en est. Car en cas de score supérieur à 10%, Alda Pereira aura la capacité à se maintenir ou à fusionner. Il est évident que ce rapprochement de second tour sera plus facile avec la seconde candidate qu'avec le premier. En votant pour leur tête de liste (1er tour) le 10 octobre prochain, les militants socialistes auront à choisir implicitement entre une impossibilité de fusionner au second tour ou se laisser une chance de rapprochement pour affronter le second tour des municipales.

La lettre de candidature

          Candidature Alda Pereira municipales 2014 page 1

          Candidature Alda Pereira municipales 2014 page 2

 

Auteur : Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret  
© 05 octobre 2013 - JENB Productions - Noisy-le-Sec  

abonnement Newsletter blog JENB Productions 02


logo a lire également sur nos pages JENB Productions

Sécurité publique : Ateliers de prévention à Noisy-le-Sec

Sécurité publique : La sécurité publique au coeur de l’assemblée de quartier


Conso : Le déclin de Pizza del arté à Rosny 2

Cinéma : White House Down, survitaminé

Édito : JENB Productions fait sa rentrée

Sécurité civile : Les pompiers de Paris ont un nouveau patron (vidéo)

Rétro : En vidéo, les images de l'été

tramway T1 : En vidéo, la manifestation contre le tracé Jaurès

Tramway T1 : Un projet dévastateur à Noisy-le-Sec


logo contact JENB Productions

AA logo nos lecteurs nous alertent Vous êtes témoin d'un évènement à Noisy-le-Sec ? Contactez-nous :

alerteinfo@jenbproductions.fr ou en cas d'urgence 06.17.90.47.04

Vous souhaitez annoncer une manifestation, une expo ou un tournoi sportif ? Contactez-nous : agenda@jenbproductions.fr


logo commentaires JENB Productions