Politique nationale


Une victoire sans équivoque




Par
Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret
Cet article n'engage que l'opinion de son auteur

La victoire de Laurent Lopez, candidat Front national, lors de la cantonale partielle de Brignoles dans le Var est sans appel : avec 53,9 % des suffrages exprimés, il devance nettement (731 voix) sa rivale UMP, Catherine Delzers, dans un contexte de bonne mobilisation pour un tel type de scrutin, avec une hausse de près de 12 points de participation.  A cinq mois des municipales, ce camouflet est un véritable coup de semonce pointé à la proue du navire-amiral socialiste.

      l' UMP Catherine Delzers et le FN Laurent Lopez cantonale 2013 Brignoles

Un vote de souffrance

Si le résultat eut été inverse et dans les mêmes proportions, tous les ténors politiques, de droite comme de gauche, ainsi que leurs sympathisants, se seraient enorgueillis de la capacité de résistance du " Front républicain " et félicités du sursaut de participation. Mais les Français savent rappeler, lorsqu'ils sont invités aux urnes, qu'ils sont propriétaires de leur voix et maîtres de leur destin commun. N'en déplaise aux autoproclamées " élites politiques ", les électeurs n'accordent plus de crédit aux stratégies des partis, pour ne pas dire stratagèmes, et ne suivent plus les consignes de vote émanant des salons parisiens feutrés.

Le candidat frontiste, pourtant adversaire d'une véritable coalition d'appareils politiques, a réussi a fédérer sur son nom une majorité de l'électorat, faisant ainsi sauter le verrou du scrutin majoritaire à deux tours qui lui était défavorable. Au delà du qualificatif contestataire qu'essaieront de lui attribuer les élus parisiens pour mieux se défausser de leur lourde responsabilité dans cet échec cuisant pour eux, les Brignolais ont avant tout exprimé un vote d'adhésion dicté par la souffrance qui leur est imposée par des politiques publiques désastreuses depuis plus de trente ans. Et sans aucun doute, la calamiteuse gouvernance de notre pays par les socialistes depuis mai 2012 a-t-elle largement contribué à cette victoire du Front national.

Décomposition des partis

carte électorale

Mais plus encore, cette victoire incontestable du candidat frontiste, met en lumière aussi et surtout la décomposition des partis traditionnels, Parti socialiste en tête. Dès lors que ce parti qui, rappelons-le, dispose de tous les pouvoirs, devient mortifère, c'est toute notre nation qui est en souffrance. 

Il n'est pourtant pas si lointain le temps de la vague rose au décours des élections présidentielle et législatives. Mais que de déceptions en seulement dix-sept mois. De couacs en ratages,  de bourdes en reculades, l'exécutif socialiste montre toutes les limites de sa compétence. Les Français sortent exsangues de ce début de mandat : Plans sociaux en cascade, délocalisations et restructurations incessantes, matraquage fiscal, détérioration inquiétante du pouvoir d'achat des classes sociales les plus modestes, ... Les griefs sont nombreux, justifiés. Et les électorats de gauche se traduisent dans les urnes de Brignoles.

A droite, les ténors devraient se montrer modestes, tant les querelles intestines et permanentes ne sont guère porteuses d'espoir de reconstruction.

Car le résultat de Brignoles est aussi la résultante d'une politique spectacle affligeante, avec des élus autant narcissiques qu'indifférents aux espoirs du peuple, les yeux rivés sur leur petit pouvoir féodal et donc sur la prochaine élection, entraînant de  facto une vision étriquée et monochrome de leur mandat. Alors que les politiques publiques visionnaires nécessiteraient de se projeter sur dix à vingt ans.

Brignoles, c'est surtout un constat : Il devient urgent de s'atteler à une réforme courageuse sur le non cumul des mandats et sur la nécessité à renouveler la classe politique. Les Français en ont assez des dinosaures cumulards et revanchards qui ne défendent, sommes toutes, que leur pré carré et leur caste de privilégiés. 

 

Auteur : Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret  
© 14 octobre 2013 - JENB Productions - Noisy-le-Sec  

abonnement Newsletter blog JENB Productions 02


logo a lire également sur nos pages JENB Productions

Mobilité : Le vélo à l'honneur à Noisy-le-Sec

Tramway T1 : Tramnon dénonce un « déni de démocratie »

Prévention : Noisy-le-Sec se lance dans les radars pédagogiques

Fiscalité : Impôts à Noisy-le-Sec, des précisions s'imposent

Mobilité : Autolib' débarque à Noisy-le-Sec

Conso : Coup de coeur pour un resto au Pré-Saint-Gervais

Municipales 2014 Noisy-le-Sec : La candidature d'Alda Pereira


logo contact JENB Productions

AA logo nos lecteurs nous alertent Vous êtes témoin d'un évènement à Noisy-le-Sec ? Contactez-nous :

alerteinfo@jenbproductions.fr ou en cas d'urgence 06.17.90.47.04

Vous souhaitez annoncer une manifestation, une expo ou un tournoi sportif ? Contactez-nous : agenda@jenbproductions.fr


logo commentaires JENB Productions