Faits-divers


Incendie d'appartement


 
Par 
Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret

Trois personnes ont été intoxiquées par les fumées d'un incendie qui s'est produit, en fin de matinée, dans un foyer de travailleurs sur la commune de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis).


2014 01 01 incendie noisy-le-sec © JENB Productions (8b)

Les pompiers engagent d'importants moyens

Le feu, très probablement d'origine accidentelle, s'est déclaré aux environs de 11h30, au quatrième et dernier étage d'un bâtiment de la résidence pour travailleurs, essentiellement migrants, gérée par le bailleur Adoma (ex-Sonacotral) Elle est située au 10 rue Georges-Gay et compte 152 chambres meublées. Le sinistre pourrait avoir pour origine une cigarette mal éteinte. 

La brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris a immédiatement dépêché sur le site d'importants moyens de secours dans ce quartier aux rues étroites. La quarantaine de soldats du feu, venus à bord de treize engins(*) de quatre centres de secours, s'est rapidement rendue maître du sinistre, évitant ainsi la propagation. Trois résidents ont nécessité une prise en charge médicale de la Brigade suite à des inhalations de fumées. Traitées sur place, seule l'occupante du meublé d'où est parti l'incendie a nécessité une évacuation hospitalière pour surveillance. Son état ne semblait pas préoccupant.

2014 01 01 incendie noisy-le-sec © JENB Productions (4b)

La police nationale, dont le Commandant Paris s'est rendue sur les lieux, a dépêché plusieurs équipages et le quartier est resté bouclé plus de deux heures pour faciliter le travail des pompiers.

2014 01 01 incendie noisy-le-sec © JENB Productions (2b)

Réactivité du bailleur, solidarité des réseaux sociaux

En ce lendemain de réveillon, où beaucoup faisaient une grasse matinée méritée, l'alarme incendie a, une fois de plus, prouvé son utilité. Elle a permis au gardien d'évacuer les locataires dans le calme et sans doute évité un bilan plus lourd. 

On soulignera la réactivité du bailleur Adoma pour assurer sans délai le relogement des sinistrés. Laurent Rivoire, maire (UDI) de Noisy-le-Sec, qui s'est également déplacé pour s'enquérir de l'état de santé des victimes, nous a confirmé que « le bailleur Adoma avait fait preuve de célérité et avait trouvé une solution de relogement pour ses trois résidents ».

2014 01 01 incendie noisy-le-sec Crédit Muriel Padioux

La nouvelle s'est rapidement propagée sur les réseaux sociaux, notamment  suite à la première publication Facebook de Muriel Padiou (photo ci-contre). Spontanément des internautes ont immédiatement proposé une aide matérielle aux victimes, en particulier vestimentaire. Nous nous rapprocherons demain du bailleur pour voir dans quelle mesure cette solidarité pourrait s'exprimer avec efficacité.

(*)  4 engins pompe, 1 échelle aérienne, 1 bras élévateur articulé aérien (voir vidéo), 1 camionnette air comprimé, 1 poste commandement mobile, 1 ambulance réanimation, 1 véhicule secours à victime, 1 équipe intervention images et 2 véhicules de liaison. 

Auteur : Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret  
© 1er janvier 2014 - JENB Productions - Noisy-le-Sec  

 abonnement Newsletter blog JENB Productions 02


logo a lire également sur nos pages JENB Productions

Sécurité publique : Un nouvel an réussi à Noisy-le-sec

Faits-divers : ils tentent de détruire une caméra de vidéo-surveillance et incendient une voiture

Municipales 2014 à Noisy-le-Sec : 
Notre dossier complet

Santé publique : La permanence médicale de Noisy-le-Sec élargit ses horaires

Internet : Comment saborder son blog politique en moins d'une heure à 5 mois des élections


logo contact JENB Productions

AA logo nos lecteurs nous alertent Vous êtes témoin d'un évènement à Noisy-le-Sec ? Contactez-nous :

alerteinfo@jenbproductions.fr ou en cas d'urgence 06.17.90.47.04

Vous souhaitez annoncer une manifestation, une expo ou un tournoi sportif ? Contactez-nous : agenda@jenbproductions.fr


logo commentaires JENB Productions