Municipales 2014 Noisy-le-Sec


Petit tour des listes candidates



Par
Jean-Emmanuel Nicolau-
Bergeret

Liste « Demain, ensemble »
menée par Olivier Sarrabeyrouse


2014 01 25 PC EELV Noisy-le-Sec © JENB Productions (15b)

Samedi matin, Olivier Sarrabeyrouse et Anne Déo avaient convié les militants communistes et écologistes de la liste « Demain, ensemble » pour donner le "la" à leur campagne. Si la réunion du 20 décembre dernier était essentiellement destinée à officialiser les accords électoraux locaux et les objectifs communs, l'assemblée de ce samedi matin avait pour objet de peaufiner la logistique. Olivier Sarrabeyrouse a souligné l'importance pour les militants à respecter les règles de courtoisie et d'éthique qui doivent prévaloir dans cette campagne « à l'égard de tous les adversaires ». 

Alors que « l'Atelier de campagne » (27 rue Henri Barbusse) est prêt à recevoir les Noiséennes et les Noiséens, c'est un leader qui a parlé à ses troupes. Plus qu'une tête de liste, c'est un véritable coordinateur qui s'est exprimé en rappelant « qu'à partir de maintenant, les propos tenus individuellement par les militants prennent un caractère collectif et engagent l'ensemble des candidats, plus encore la tête de liste ».  Sans nuire à la détermination de chacun (« il faut répondre à chaque question et discuter en proposant des contre-argumentaires et des solutions alternatives »), la pondération des propos doit prévaloir, en particulier sur les réseaux sociaux. Visiblement, coté " gauche forte " on veut faire " une campagne propre " et élever le débat. 

La plupart des co-listiers se sont présentés. 21 femmes et 21 hommes entourent ainsi la tête de liste, puisque notre conseil municipal sortant compte 39 élus et que ce nombre augmente à 43 dès la mandature 2014, suite au dernier recensement de l'INSEE qui nous fait passer à plus de 40.000 habitants. La plupart sont des têtes connues, car très engagées dans la vie sociale de la commune : anciens élus, militants associatifs, membres de collectifs, syndicalistes, ... Des noiséens d'une cinquantaine d'années, pour plusieurs issues de la fonction publique, (état, territoriale, hospitalière), et originaires de tous les quartiers, pour certains depuis de nombreuses années, pour d'autres beaucoup plus récemment.

Après ce briefing, l'équipe est allée à la rencontre des Noiséennes et Noiséens sur le marché. 

2014 01 25 PC EELV Noisy-le-Sec © JENB Productions (28b)

Atelier de campagne : 27 rue Henri Barbusse (horaires non communiqués)
Blog officiel de la liste « Demain, ensemble »


Liste « Changeons Noisy »
menée par Alda Pereira

201 01 25 galette Changeons noisy © JENB Productions (21b)

De son coté, la liste « Changeons Noisy », menée par Alda Pereira, organisait, samedi après-midi, une rencontre conviviale autour d'une « galette républicaine ». Cette nouvelle initiative publique a confirmé l'enracinement de la candidate dans le paysage électoral, puisque pas moins de 21 galettes ont ainsi été écoulées. 

Dans une permanence électorale au décor particulièrement soigné, l'ambiance est chaleureuse. Mais ce qui frappe avant tout, c'est la présence de la jeunesse. Alda Pereira semble plaire à cette frange de l'électorat souvent abstentionniste. Saura-t-elle confirmer ce rassemblement de la jeunesse sur son nom ? Sans doute encore un peu trop tôt pour le dire, mais d'ores et déjà son équipe de campagne compte de nombreux jeunes qui seront autant de relais dans les quartiers. 

201 01 25 galette Changeons noisy © JENB Productions (15b)

Permanence de campagne : 97 rue Jean-Jaurès. Tous les jours à partir de 16h30
Blog officiel de la liste « Changeons Noisy »


Liste « Agir pour tous les Noiséens »
menée par Jean-Paul Lefebvre

tract économie Noisy-le-Sec candidat socialiste

Coté socialistes, la matinée de samedi fut consacrée, à l'occasion du marché, à la distribution d'un tract sur le commerce local. Le candidat y dénonce « l'immobilisme » du maire sortant dans le domaine de l'économie et déplore que « la rue Jean-Jaurès se meurt à petit feu ». 

On savait, par la politique gouvernementale, que les socialistes ont du mal à porter des programmes économiques cohérents, à définir des objectifs clairs et finalement initier une visibilité à long terme nécessaire pour favoriser l'investissement.  

On sait maintenant, par ce tract de campagne, que cette difficulté concerne aussi les enjeux municipaux. En effet, comment peut-on critiquer une situation économique délabrée (ce que personne ne conteste d'ailleurs), alors-même que le parti socialiste a largement contribué à cette situation par son entêtement à passer en force le tramway T1 par le coeur de ville ?

Qui aurait aujourd'hui envie d'investir dans une activité commerciale rue Jean-Jaurès alors que le tramway et ses longs travaux sont annoncés par le Stif ? (Preuve en est que le projet est toujours prévu, puisque des équipes de géomètres ont été encore aperçues récemment pour des métrages de façades).

Aucun investisseur sérieux ne prendrait le risque de démarrer une activité commerciale dans une rue où sont prévus de lourds travaux d'infrastructures pour plus de deux ans. 


2013 12 10 Noisy-le-Sec Non au tramway T1 (1b)


Le candidat Jean-Paul Lefebvre propose également la couverture du marché et la réfection du parking des Découvertes. L'idée pourrait être séduisante si le marché ... survivait aux travaux annoncés. On peut en effet douter que les commerçants non sédentaires poursuivent une activité sur notre marché quand les travaux auront commencé. Ne serait-ce qu'en raison des difficultés à décharger et remballer leurs marchandises.

Il est donc utile de rappeler au lecteur que le projet de tramway par le coeur de ville est porté par le président socialiste du Stif et le président socialiste du Conseil général de Seine-Saint-Denis.  

D'ailleurs, ce tract est d'autant plus surprenant qu'il émane de l'ancien adjoint aux finances et aux affaires juridiques. Celui, que certains surnomment désormais « Monsieur +20% », en référence aux hausses d’impôts entre 2008 et 2010, avait été à l'origine d'une préemption commerciale sur l'ancien local Vidéo-futur. Une préemption qu'il était utile de tenter, mais qui, au-delà du coût, avait montré ses limites dans une ville au pouvoir d'achat relativement bas, comparé à la population de nos voisins des Lilas ou du Pré-Saint-Gervais. Cette préemption s'est avérée un échec. Bien avant l'actuelle mandature. 

Il faudra donc attendre, soit l'abandon pur et simple du tramway T1 par le coeur de ville, soit la fin des longs travaux, pour avoir une quelconque visibilité en matière de développement économique sur cet axe majeur qu'est la rue Jean-Jaurès. Prétendre le contraire témoigne d'un manque de rigueur à l'égard des lecteurs électeurs.

Permanence de campagne : Place Jeanne d'Arc (horaires non communiqués)
Blog officiel de la liste « Agir pour tous les Noiséens »



Liste « En avant Noisy ! »
menée par Laurent Rivoire

Les militants du maire sortant candidat à sa succession tractaient également samedi sur le marché. Thème abordé : Le tramway T1. Thème majeur s'il en est, Laurent Rivoire y réaffirme clairement l'opposition à ce projet destructeur.

Tract Non au tramway T1 Laurent Rivoire





Car le passage en double sens du tramway T1 et des véhicules par la rue Jean-Jaurès, solution retenue par ces instances politiques respectivement présidées par les socialistes Jean-Paul Huchon et Stéphane Troussel, est un dessein ubuesque à bien des égards :

- La configuration topologique de l'axe Jean-Jaurès va rendre très compliqué la circulation du tramway lui-même puisqu'il ne sera pas en site dédié ; cette absence de site dédié a par ailleurs son importance pour l'alimentation électrique.

- Le shéma directeur de la circulation automobile va profondément être modifié sur l'ensemble du coeur de ville, d'autant qu'un muret central est prévu sur une partie du tronçon Jaurès ; Les reports de trafic automobile sur les secteurs adjacents seront importants. 

- La présence des voies de tramway entraînera une diminution substantielle des places de stationnement, non seulement sur l'axe Jaurès, mais aussi sur les rues adjacentes, dont le Boulevard Michelet mis à double sens ;

- La surface occupée par l'infrastructure des voies diminuera d'autant les espaces pour les autres usagers dont les piétons, fort nombreux à proximité des quelques 150 commerces directement concernés et les nombreux établissements scolaires. La largeur des trottoirs sera réduite, en de nombreux points, à 1m40 ; La plupart des étals et terrasses des commerces seront supprimés ;

- Les difficultés de circulation et de stationnement dégraderont de manière irréversible l'
activité économique locale tant en matière de livraisons des marchandises (places livraisons supprimées sur l'axe Jaurès) que d'accessibilité de la clientèle. A terme, c'est l'existence et la survie des commerces de proximité qui sont menacées ;

- L'incompatibilité évidente entre la circulation des tramways et le fonctionnement tri-hebdomadaire du marché aux comestibles, en particulier les périodes de montages et démontages. Le tramway rue Jean-Jaurès entraînera de facto la disparition du marché. 

C'est donc tout le tissu économique local qui sera irréversiblement dégradé, avec les conséquences sociales induites : Il est vrai que, dans la période faste que nous traversons, on peut se permettre de détruire de l'emploi de proximité !

Ce tracé pose un autre problème de taille : la sécurité civile dans la commune, et en particulier la sécurité incendie.

 

En avant noisy photo de campagne 2014



Permanence de campagne : 27 rue Jean-Jaurès (tous les jours, de 16h30 à 20h. Les lundi, mercredi matin de 9h30 à 13h, le samedi toute la journée.
Blog officiel de la liste « En avant Noisy ! »


Auteur : Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret  
© 29 janvier 2014 - JENB Productions - Noisy-le-Sec  

 

abonnement Newsletter blog JENB Productions 02


logo a lire également sur nos pages JENB Productions

Municipales 2014 à Noisy-le-Sec Notre dossier complet

Solidarité : Un colis remis après l'incendie

Faits-divers : Trois blessés légers dans un incendie d'appartement à Noisy-le-Sec

Sécurité publique : 
Un nouvel an réussi à Noisy-le-sec

Faits-divers : ils tentent de détruire une caméra de vidéo-surveillance et incendient une voiture

Santé publique : La permanence médicale de Noisy-le-Sec élargit ses horaires

Internet : Comment saborder son blog politique en moins d'une heure à 5 mois des élections

 


logo contact JENB Productions

AA logo nos lecteurs nous alertent Vous êtes témoin d'un évènement à Noisy-le-Sec ? Contactez-nous :

alerteinfo@jenbproductions.fr ou en cas d'urgence 06.17.90.47.04

Vous souhaitez annoncer une manifestation, une expo ou un tournoi sportif ? Contactez-nous : agenda@jenbproductions.fr

 


logo commentaires JENB Productions