Municipales 2014 Noisy-le-Sec


Une réussite incontestable



Par
Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret
Ce billet d'opinion n'engage que son auteur

Passée la période des déclarations de candidatures et des inaugurations des permanences de campagne, la tenue d'un premier meeting électoral est toujours un évènement majeur puisqu'il sert de référence pour les réunions publiques ultérieures des candidats. Laurent Rivoire place la barre très haut après la réussite de son premier meeting hier soir. 

meeting Laurent Rivoire Noisy-le-sec
C
apture Facebook

Près de 300 personnes présentes

2014 02 12 Capture écran Facebook 01

Le préau de l'école Carnot était bien trop petit pour accueillir les participants. C'est incontestable. Un blogueur noiséen, dont le comportement constaté hier ne laisse absolument plus aucun doute, non seulement sur son soutien inconditionnel au candidat, mais aussi sa proximité avec l'équipe de campagne de ce dernier, annonçait hier soir sur son mur Facebook une participation de... 500 personnes (Capture d'écran ci-contre).

Peuchère ! Il doit avoir des origines marseillaises. Pour peu, la sardine aurait bloqué le port de Marseille... Soyons réalistes et restons pragmatiques. De source policière, la participation est estimée entre 250 et 300 personnes. A quelques têtes près, j'ai personnellement dénombré

2014 02 12 Meetin Laurent Rivoire Noisy-le-Sec © JENB Productions (30b)

280 participants sans compter l'équipe logistique. Ce chiffre est donc fiable, puisque lorsque j'annonce une participation à un évènement, personnellement c'est que je me suis rendu sur place et y ai assisté. Certains devraient s'inspirer de cette méthode basique du reportage, à en croire les propos virulents, voire misogynes et sans aucun doute outranciers lus dans un billet consacré dernièrement à l'inauguration des locaux de la candidate Sarah Benhamou et rédigés par un auteur qui n'était... même pas sur place.

Le maire sortant, candidat à sa propre succession, peut donc légitimement revendiquer le succès de ce premier meeting. Il place ainsi la barre assez haut pour les futures réunions publiques de ses compétiteurs. Pour autant, il s'oblige également à faire mieux à l'occasion de son prochain évènement annoncé le 6 mars avec la présentation des colistiers.

L'assistance, malgré tout, était proche de celle croisée lors de la réunion de Tramnon en juin dernier, avec beaucoup de seniors et un public conservateur. Le maire sortant aura à travailler sur la frange "jeunesse" de l'électorat.

Une strate d'électeurs très courtisée ces derniers temps !  Notamment Alda Pereira qui, je pense, réussit à fédérer ces jeunes électeurs sur son nom. La récente présence de Sarah Benhamou sur cet échiquier pourrait bouleverser la donne en mobilisant des abstentionnistes.

Jeunesse de Noisy, c'est le bon moment pour exprimer vos doléances et porter vos projets ! 
  Et j'espère que les jeunes électeurs se déplaceront massivement aux urnes pour qu'ils prennent leur destin en main.


Un bilan sécuritaire applaudi

Dans son propos liminaire, le candidat a clairement annoncé qu'il n'était candidat à aucune autre élection à venir. Sans aucun doute pour couper court à toutes les rumeurs d'une éventuelle candidature sénatoriale, Laurent Rivoire a réitéré sa volonté de ne se consacrer, à 100%, qu'à sa fonction de maire si les électeurs lui renouvellent leur confiance. Une décision très applaudie.

Police nationale et police municipale à Noisy-le-Sec © JENB Productions (1b)

Après avoir présenté un diaporama musical résumant l'action de l'équipe qu'il mène depuis décembre 2010, le maire sortant est revenu plus en détails sur les principales thématiques.

Au premier rang desquelles
la sécurité publique. Il est vrai que dans ce domaine, la municipalité a beaucoup oeuvré en développant la police municipale : Augmentation des effectifs et des amplitudes horaires, nouveau poste de police, nouveaux véhicules, création de deux brigades canines, ouverture de deux points d'aide aux victimes, armement en 4e catégorie et déploiement de la vidéo-surveillance. Revendiquée par Laurent Rivoire, la brigade VTT a été en revanche créée par Alda Pereira. Cette précision apportée, le bilan du maire sortant en ce domaine est sans aucun doute une réussite avec une baisse annoncé de 30% de la délinquance générale sur le territoire communal (-82% aux abords de la gare), faisant de Noisy-le-Sec l'une des villes les plus sûres de Seine-Saint-Denis.

La prévention n'a pas été oubliée avec la sécurisation des abords de plusieurs écoles, l'implantation de radars pédagogiques et la création d'une équipe de 6 agents de médiation. 

Bilan sécuritaire favorable donc, malgré un contexte de baisse des effectifs de police nationale, partis pour certains en ZSP. Le candidat a confirmé hier ses interventions auprès de ministre de l'Intérieur pour que ces effectifs d'état soient renforcés. 

Par des applaudissement nourris, l'assistance a confirmé que cette thématique de sécurité publique était une attente forte des électeurs.

Le tramway T1  

Tramway T1 Noisy-le-Sec © JENB Productions

Le maire a rappelé son opposition au passage du tramway T1 par la rue Jean-Jaurès, conforté par le fait que « 83% des Noiséens interrogés sont défavorables au passage du tramway par la rue Jean-Jaurès ». Il est vrai que ce projet, porté par les élus socialistes des instances départementales et régionales, s'annonce catastrophique pour notre centre-ville et son tissu économique. Nous l'avions largement évoqué dans de précédents billets.

La thématique tramway s'annonce donc véritablement clivante entre les compétiteurs et sera un enjeu majeur de ce scrutin municipal.

Les ardents défenseurs du passage par Jaurès que sont les candidats Jean-Paul Lefebvre et Olivier Sarrabeyrouse vont se heurter à une hostilité d'une majorité de Noiséens qui s'est massivement exprimée lors de l'enquête publique l'été dernier. Seuls les candidats Laurent Rivoire et Alda Pereira défendent le tracé par la Plaine-ouest, la candidate Sarah Benhamou ne s'étant pas encore exprimée sur ce sujet.

Les électeurs noiséens pourraient donc bien être tentés de transformer l'élection municipale en véritable référendum sur le tramway, d'autant plus après le mépris affiché par les porteurs du projet lors de l'enquête publique, et en particulier dans les conclusions partiales qui ont suivi.

La Municipalité a engagé un recours. Mais il est a craindre que les décisions ne soient entérinées à d'autres niveaux. Et je reste perplexe sur l'issue de cette procédure.   

Environnement et urbanisme

Karim Hamrani et Bernard Girault ont été très applaudis également lorsque le maire sortant est revenu sur les nombreuses rénovations de voiries, les réfections de trottoirs, les aménagements paysagers et les travaux dans les bâtiments municipaux. L'extension de l'école Léo-Lagrange, la réfection des toitures de l’hôtel de ville et de la Galerie,  les rénovations scolaires, les aménagements de la rive de l'Ourcq, la réhabilitation d'une première tranche du terrain Huvier, l'implantation progressive de nouveaux éclairages publics basse consommation en sont quelques exemples.

Laurent Rivoire est résolument engagé dans les 76 actions objectivées de l'Agenda 21 municipal : « Notre démarche a été récompensée par l'obtention du Label du ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie " Agenda 21 Local France"  »


Toujours dans le domaine de l'urbanisme, Laurent Rivoire a informé l'assistance sur la désignation de l'aménageur de la Zac de l'Ourcq, « votée à l'unanimité moins une voix » de l'assemblée Est Ensemble. Le candidat a profité de cette annonce pour égratigner son compétiteur Jean-Paul Lefebvre, également conseiller communautaire qui, selon Laurent Rivoire, est le seul élu de cette assemblée délibérante à avoir voté contre cet aménageur ! Au grand dam semble-t-il des élus socialistes d'Est Ensemble. 

Un document de 8 pages, qui sera surement boité prochainement, revient en détails sur toutes les actions menées en faveur de la jeunesse : Création des très attendues antennes jeunesse, renforcement des effectifs dédiés à la jeunesse, nombreuse activités extra-scolaires avec multiples partenariats, ... En revanche, les chantiers d'été (rénovation contre une participation au permis de conduire) furent lancés par la mandature précédente. Rendons à César... 

Vous y trouverez un bilan complet.

L'épineuse délégation Logement 

Voilà sans doute un sujet épineux puisque la demande est 20 fois supérieure aux offres. 

Bonne nouvelle : Laurent Rivoire annonce le lancement d'un nouveau programme de logements sociaux. Un projet ambitieux tel qu'il n'y en a pas eu depuis vingt ans, époque de Monsieur Roger Gouhier, selon le candidat. Pour autant les années écoulées n'ont pas été infructueuses loin de là. L’îlot Sémard avec des logements, sa résidence étudiante, sont autant de logements sociaux neufs pour les Noiséens. Plusieurs quartiers entiers sont en pleine mutation. Il serait mensonger d'attribuer au seul candidat cette avancée. Les dossiers d'urbanisme sont longs et certains furent initiées par Nicole Rivoire (ANRU du Londeau en particulier) et Alda Pereira (Rue du Fort,...). Depuis 2010, une grosse opération avec démolition/reconstruction est lancée à Boissière, La Renardière est en cours de réfections de façades, ... Noisy est une ville active dans la dynamique du logement social. 

Concernant plus spécifiquement la SAEM Noisy-Habitat, son déménagement et sa restructuration ont accru l'efficacité et le service rendu aux locataires. On ne peut nier pourtant les revendications portées par certains locataires. La presse régionale s'en était fait l'écho ces dernières semaines.

A cette occasion, le maire a tenu à rappeler solennellement que « l'attribution des logements sociaux se fait sur un certain nombre de critères de priorité, dont le handicap, votés en conseil municipal dès 2011. Ces critères donnent lieu à une notation selon une grille. Tous les dossiers, sans exception aucune a-t-il insisté, sont instruits ensuite par une commission d'attribution dans laquelle siègent des élus de la majorité, de l'opposition, un représentant de la CAF, des représentants associatifs ».  Rappelant par ailleurs que la commission municipale ne statue que sur 20% du parc social. [NDLA : 30% pour le contingent départemental et 50% pour le 1% patronal. A rappeler que des logements sociaux son inclus dans les programmes promoteurs].

2014 02 12 Capture écran Facebook 02

Le maire a ainsi mis fin aux rumeurs lancées, avec virulence et dans des propos susceptibles de poursuites, dès septembre, par un blog noiséen. Blogueur qui écrivait hier soir : « (..) Au moins mon article a permis une chose ; faire taire toutes les vilaines rumeurs (..) ».

Ainsi, en février 2014, l’ineffable justicier du net reconnait-il qu'aucune malversation n'est à déplorer dans l'attribution du logement social visée par ses articles attentatoires et dolosifs d'octobre et novembre 2013, non sans avoir porté atteinte à la vie privée de la famille bénéficiaire en étalant ses dettes sur la place publique. 

Cette mascarade pseudo journalistique est d'autant plus cocasse qu'elle portait directement atteinte à la probité des élus siégeant dans cette commission d'attribution, aux agents des différentes administrations gestionnaires de ces dossiers-logements mais aussi et surtout, plus grave, laissait à penser que le maire aurait pu être complice de telles malversations. Au point qu'il lui a fallu apporter sans délai un encart rectificatif.

Il aura tout au contraire suscité de la sympathie à l'égard de la famille visée, de la part de lecteurs outrés par de telles allégations.    


Ces billets sibyllins totalement infondés traduisent la médiocrité de l'auteur qui, au final se sera massivement discrédité sur les réseaux sociaux. Au point d'être désormais personna non gratta dans certaines manifestations comme ce fut le cas lors d'une récente inauguration de local de campagne. Déjà, plusieurs équipes de campagne ont pris leurs distances. On les comprend ! 

Et ce n'est pas son billet outrancier, péjoratif, voire parfois misogyne (les lectrices apprécieront), mais en tout cas méprisant et dédaigneux, sur l'inauguration des locaux de campagne de Sarah Benhamou, qui va le rendre sympathique. 

Pour conclure : Fiscalité locale

Billets de banque

Mais revenons à cette soirée électorale réussie, que le maire a conclu sur la fiscalité locale.

Il a souligné la pause fiscale impulsée par son équipe dès son arrivée aux responsabilité en décembre 2010, après de fortes hausse (20%) initiées par la mandature précédente, dont l'adjoint en charge des finances était Jean-Paul Lefebvre (2008/2010). Pause visiblement appréciée par l'auditoire. 

S'il m'avait été donnée l'occasion d'évoquer un seul thème avec le candidat, il eut été celui-ci :

« Monsieur le maire, 

En décembre 2010, vous avez hérité d'une ville dont le budget avait été rejeté par le conseil municipal. 

A cette période, la situation financière était contrainte avec une masse salariale importante et l'endettement était, de mémoire, de 14 années. 

Vous avez réalisé d'importants investissements tout en impulsant une pause fiscale que vous avez prorogée depuis.

Quelles sont aujourd'hui vos marges de manoeuvre pour poursuivre ce plan d'investissement 2014/2020 ? L'endettement de la collectivité s'est-il stabilisé voire a-t-il diminué ? Combien de temps pourrez-vous maintenir la stabilité fiscale pour réaliser vos projets pour la prochaine mandature, en prenant en compte la baisse régulière des dotations de l'état ?

Je vous remercie de votre réponse Monsieur le maire »


Permanence de campagne :
 27 rue Jean-Jaurès (tous les jours, de 16h30 à 20h. Les lundi, mercredi matin de 9h30 à 13h, le samedi toute la journée.
Blog officiel de la liste « En avant Noisy ! »

Auteur : Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret  
© 13 février 2014 - JENB Productions - Noisy-le-Sec  

abonnement Newsletter blog JENB Productions 02


logo a lire également sur nos pages JENB Productions

Municipales 2014 à Noisy-le-Sec Notre dossier complet

Internet : Comment saborder son blog politique en moins d'une heure à 5 mois des élections


logo contact JENB Productions

AA logo nos lecteurs nous alertent Vous êtes témoin d'un évènement à Noisy-le-Sec ? Contactez-nous :

alerteinfo@jenbproductions.fr ou en cas d'urgence 06.17.90.47.04

Vous souhaitez annoncer une manifestation, une expo ou un tournoi sportif ? Contactez-nous : agenda@jenbproductions.fr


logo commentaires JENB Productions