Municipales 2014 Noisy-le-Sec


Présentation de la liste



Par
Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret 

 

Alda Pereira Noisy-le-sec tract de campagne 2014

La salle Gérard Philipe était pleine mercredi soir à Noisy-le-Sec, pour la présentation de la liste « Changeons Noisy » menée par Alda Pereira. Un peu plus de 170 personnes pour être plus précis. Une participation certes moins conséquente qu'au premier meeting du maire sortant Laurent Rivoire, mais un chiffre qui confirme malgré tout les évènements précédents de la candidate aux couleurs du PRG et de Génération Écologie. 

Ahmed Laouedj, président du PRG93, n'a pas manqué de regretter les relations compliquées avec le parti socialiste. Quel doux euphémisme. Mais à la vue de cette salle enthousiaste et motivée, nul doute que la candidate a fait le bon choix en s’abstenant de tout compromis avec un parti socialiste vieillissant, sclérosé dans son fonctionnement d'appareil et aux élus trop hétéroclites noyés dans des courants de pensées autant diverses qu'insipides. Comme dit l'adage, mieux vaut être seul que mal accompagné.

Avec Alda Pereira, la Radicalité du "R" devrait s'estomper sous le Renouveau, voire la Renaissance, insufflé au PRG de Noisy-le-Sec sous son influence croissante et la nouvelle équipe constituée. 

Une renaissance à  la notoriété sans cesse croissante puisque Thierry Braillard, Député de la 1ere circonscription du Rhône était venu apporter son soutien à la candidate.

Ceux qui ont cru en la fin politique d'Alda Pereira en 2010 se sont lourdement trompés. La femme a mûri. Loin d'être la « revancharde » décrite par certains opposants de gauche, l'ancienne maire a su, bien au contraire, prendre le recul nécessaire à une analyse pertinente de la nouvelle situation pour reconquérir le coeur des Noiséens, dont beaucoup aujourd'hui sont pleinement conscients des turpides dont elle a été l'objet par le passé. 

2014 02 26 Présentation liste Alda Pereira Noisy-le-Sec © JENB Productions (21b)

Alda Pereira séduit la jeunesse

Une soirée qui confirme surtout l'enracinement d'Alda Pereira auprès de la jeunesse et des quartiers populaires. Une frange de l'électorat convoitée également par Sarah Benhamou qui y verra là une concurrence féroce, d'autant qu' Alda Pereira est sur le terrain depuis de nombreux mois. La soirée de mercredi confirme donc mes impressions aux lendemains des manifestations précédentes de la candidate : Elle séduit un électorat jeune et métissé. 

C'est à la fois un atout puisque l'ancienne maire conforte ses positions auprès d'un électorat qui souvent boude les urnes, mais aussi un risque puisque la candidate ne devra pas tomber dans le piège du communautarisme qui dessert tant les candidats y succombant que les communautés concernées.

Quoi qu'il en soit, cette liste a le mérite d'être le reflet de la diversité socio-professionnelle noiséenne. La jeunesse y est particulièrement bien représentée, puisque la moyenne d'âge des 43 colistiers est d'à peine plus de 39 ans !

Une liste plus diversifiée sur le plan socio-professionnelle que la liste menée par Olivier Sarrabeyrouse. Plus jeune également.

Non au Tramway par Jaurès

La candidate l'a rappelé mercredi : « Nous souhaitons requalifier la Plaine-ouest et le pôle gare ». Demandant une égalité de traitement avec Colombes, la candidate a réaffirmé son opposition au passage du tramway T1 par Jean-Jaurès, confirmant ainsi la position qu'elle a toujours eu depuis 2008. C'est d'ailleurs cette prise de position sur les transports qui l'avait mise en minorité, dès 2008, bien avant les problèmes de sécurité publique et de police municipale. Ce projet, porté par les élus socialistes, s’avérera un désastre pour l'économie locale. Il sera également source de très nombreuses nuisances environnementales.

Longs applaudissements.

Non au Tri mécano-biologique méthanisation

« Un procédé dont plus personne ne veut en Europe » déclare Alda Pereira qui réaffirme là son opposition au projet ubuesque porté, là encore, par des élus socialistes. La candidate « demande l'arrêt immédiat du projet » qui apportera « Beaucoup de nuisances et de pollutions ». 

Une position très applaudie.

Sécurité publique

Police nationale et police municipale à Noisy-le-Sec © JENB Productions (1b)

Alda Pereira a rappelé le contexte de 2008 et la façon dont elle a du se battre contre les élus Verts et communistes pour maintenir le service de police municipale. Qui ne se souvient pas de cette séance du Conseil municipal où cette police municipale fût sauvée d'une seule voix ! Pour autant, la candidate considère que la sécurité publique ne peut reposer sur la seule police municipale, mais doit nécessairement être travaillée en amont, notamment en s'articulant sur la prévention et l'éducation.

Évoquant 2010, Alda Pereira rappelle d'ailleurs que le Préfet lui a accordé sa confiance jusqu'au bout en lui laissant la signature jusqu'aux élections. A cette occasion, l'ancienne maire souligne le travail remarquable et la loyauté de Muriel Padiou depuis 2008, à ses cotés. Une pugnacité qui a valu à cette ancienne adjointe au maire d'être longuement ovationnée. A juste titre, car il faut bien reconnaître son plein investissement dans les affaires communales, tant lors de sa mandature qu'ultérieurement. Une loyauté qui lui vaut une place de choix en position éligible.

C'est donc un évènement électoral réussi pour la candidate du renouveau à gauche. 

La candidate devrait pouvoir dépasser le plancher des 10% pour se maintenir au second tour et devrait pouvoir devancer le candidat socialiste. Elle bénéficie d'un capital sympathie croissant, d'un solide réseau de proximité, d'une équipe soudée (« on s'est choisis ») et d'une campagne digne et respectueuses des autres compétiteurs. 

Discrète mais efficace, son équipe, qui a pour objet de « remettre de l'humain au coeur de ce projet de ville », lui permettra sans doute de jouer un rôle important au second tour.


Liste Changeons Noisy Alda Pereira - Image de campagne 2014


Voici donc une liste qui ne devrait pas laisser indifférent.

1 – Alda PEREIRA LEMAITRE  - Mandataire assurance protection sociale et patrimoniale / 49 ANS
2 – Alfred SEBTON – Médecin retraité  / 74 ANS
3 – Muriel PADIOU – Fonctionnaire d’état gestionnaire ressources humaines / 54 ANS
4 – Michael JACQUINOT – Agent fonction publique territoriale policier municipal / 29 ANS
5 – Martine DAY – retraitée de la direction générale des finances publiques / 65 ANS
6 – Alain LEBLANC –retraité responsable grands comptes / 64 ANS
7 – Majoie LEMA-KONKO – étudiante/ 21 ANS
8 –  Jean-Guy AUDOUX – responsable achat  et logistique / 36 ANS
9 –  Amélie GUERIN – conseillère en économie sociale et familiale / 21 ANS
10  – Boubacar DIABIRA – fonctionnaire territorial / 30 ANS
11 – Stéphanie AUGUSTE – chargée d’accueil en banque / 22 ANS
12 – Sacha HAROSCH – étudiant / 20 ANS
13 –  Nadia TOUHIRI AOUADI – conseillère commerciale / 27 ANS
14 – Pascal GIRAUD – métallurgiste / 54 ANS
15 –  Majda HACHANI – commerciale / 37 ANS
16 – Jean-Luc MALIVERNAT – retraité cadre technique commercial / 68 ANS
17 – Paulette MENDY – directrice d’atelier textile / chargé de mission formation / 39 ANS
18 – Aristide BIDA – maitre d’œuvre pilotage / 26 ANS
19 – Maria DOS SANTOS – secrétaire comptable / 39 ANS
20 – Robert WEBER – retraité fonction publique territoriale / 65 ANS
21 –  Elviette DIOMI-SESE – étudiante / 22 ANS
22 – Didier LORENT - Agent fonction publique territoriale policier municipal  / 44 ANS
23 – Djoumoi ANTURIA – EVS emploi vie scolaire / 39 ANS
24 – Landry ATSINDA – journaliste / 44 ANS
25 – Josette MERCIER – retraitée / 63 ANS
26 – Wodiouma TRAORE – étudiant / 18 ANS
27 – Fatimata TOURE – enquêtrice RATP / 22 ANS
28 – Pedro SOUZA RODRIGUES – agent aéroportuaire / 22 ANS
29 – Jessica LENEEZ – Directrice ressources humaines / 31 ANS
30 – Cheha ABDULLAH – interprète / 50 ANS
31 – Césarine AFULAKABAMA – étudiante /  18 ANS
32 – Yohann GAUDIN – étudiant en sociologie / 20 ANS
33 – Sandrine BIDA – charge de développement  pharmaceutique et clinique / 28 ANS

34 – Yacouba SY – agent SNCF / 29 ANS
35 – Rosaline BAKIENGA – infirmière anesthésiste / 56 ANS
36 – Djaafar IFRI – professeur d’allemand / 36 ANS
37 – Elodie AUGUSTE – garde d’enfants à domicile / 22 ANS
38 – Anoir ASSOUMANI – chauffeur de livraison / 52 ANS
39 – Katia COUSINARD – auxiliaire puériculture / 49 ANS
40 – Bryan LEMA-KONKO – étudiant / 18 ANS
41 – Kahina KAOUANE – étudiante / 20 ANS
42 – Jean Jacques SAKHOUN - retraité fonction publique territoriale / 70 ANS
43 – Lucienne ESNAULT – assistante dentaire retraitée / 72 ANS

Site officiel de la liste « Changeons Noisy » 


Du coté des autres candidats


Liste « Alliance Noiséenne » menée par Sarah Benhamou

2014 02 08 inauguration Benhamou noisy-le-sec © jenbproductions (21b)

La candidate apartisane et sans étiquette annonce sa première réunion publique pour le mercredi 5 mars 2014 à 20h dans le préau de l'école Carnot (11 rue Carnot).


Au menu : Présentation de la liste et du projet.

La benjamine des candidats tête de liste aura à relever un sérieux défi de participation après le véritable succès du meeting de Laurent Rivoire.  Fera-t-elle mieux que la 1ere réunion du candidat Jean-Paul Lefebvre la semaine dernière ? Lui qui, après 30 ans de vie politique locale n'a pas réussi à fédérer sur son nom plus de participants que le maire sortant. Lui encore, dont la page Facebook de soutien à sa liste ne réunit que 77 like (à ce jour) alors que Sarah Benhamou, nouveau visage dans le paysage politique locale en compte déjà 100 !  

Cette candidate atypique, qui affronte bien des turpitudes en ce début de campagne, objets de dénigrements et de calomnies, est donc très attendue. Sans doute pourra-t-elle dénoncer les méthodes immondes dont elle semble être victime. Pour le moins, la récurrence et la bassesse des moyens employés pour la discréditer ne font honneur ni aux auteurs présumés ni à la classe politique en son ensemble. On peut d'ailleurs se questionner sur le manque de communication des autres candidats suite à ces débordements dont il n'est pas exclu que des poursuites pénales soient engagées. Car qui ne dit mot consent ! Des communiqués de presse seraient les bienvenus.


Mais la jeune candidate, ancienne militante déçue par la section locale du parti socialiste (une de plus ! Rien de surprenant) est également très attendue sur son projet. Quelles propositions alternatives soumet-elle au vote des électeurs ? Quelle franges de l'électorat saura-t-elle séduire ? 

Un rendez-vous à ne pas manquer, donc !

Liste « En avant Noisy ! » menée par Laurent Rivoire

Laurent Rivoire 2014

Le maire sortant, ultra favori grâce à son bon bilan de mandat partiel, avait annoncé lors de son premier meeting qu'il présenterait ses colistiers le 6 mars prochain.

Si la date semble confirmée, ni le lieu ni l'horaire ne sont actuellement précisés sur les pages internet du candidat.

Nous vous communiquerons ces détails dès que nous aurons plus de précisions.

D'ors et déjà, retenez la date.

Liste « Agir pour tous les noiséens » menée par Jean-Paul Lefebvre

Jean-Paul Lefebvre Noisy-le-Sec Photo de campagne 2014

Le candidat socialiste au 77 likes, qui n'a pas réussi a mobiliser autant la population que le maire sortant (414 like sur sa page facebook) lors de son meeting de la semaine dernière, n'a pas annoncé d'évènement particulier pour les prochains jours.

Point important tout de même : Le candidat s'est engagé à ne pas augmenter les impôts. Il faut dire que les Noiséens en ont soupé entre 2008 et 2010 alors que le candidat était alors adjoint socialiste aux finances.

La composition de la liste du candidat, omniprésent sur les panneaux d'affichage, est absolument inconnue : C'est la page blanche à la rubrique « L'équipe » de son site officiel de campagne. Du moins à la date de publication de ce billet. A 4 semaines du scrutin, c'est inquiétant ! 

Liste « Demain, ensemble » menée par Olivier Sarrabeyrouse

Olivier Sarrabeyrouse 2014

Le candidat de la gauche forte continue sa campagne dans la dignité et le respect des concurrents. 

Le site officiel est régulièrement mis à jour, avec notamment les portraits assez complets des colistiers. 

Après la réussite de leur 1ere initiative place de la médiathèque sur le thème de la jeunesse, le candidat n'a pas annoncé d'évènement particulier pour les prochains jours.

Auteur : Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret  
© 28 février 2014 - JENB Productions - Noisy-le-Sec  

 abonnement Newsletter blog JENB Productions 02


logo a lire également sur nos pages JENB Productions

Municipales 2014 à Noisy-le-Sec Notre dossier complet 


logo contact JENB Productions

AA logo nos lecteurs nous alertent Vous êtes témoin d'un évènement à Noisy-le-Sec ? Contactez-nous :

alerteinfo@jenbproductions.fr ou en cas d'urgence 06.17.90.47.04


logo commentaires JENB Productions