Décès


2014 03 02 OFRASS semi marathon paris (187c)

Des dizaines de milliers de sportifs franciliens lui doivent des compétitions réussies car sécures. La sécurité des compétiteurs était d'ailleurs sa seule motivation.


 
Par
Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret

Le milieu sportif francilien vient de perdre un sacré bonhomme, en particulier les cyclistes et les runners auxquels il ouvrait la route depuis tant d'années. Pas plus tard que le 2 mars dernier, à l'occasion du Semi-Marathon de Paris 2014, il précédait un cortège de près de 40 000 coureurs (à 85% Francilien, mais aussi de province) venus du monde entier (10%) et a ainsi précédé l’Éthiopien Mulle Wasihun durant 1h00'08 (Photo 1 ci-dessus).

Il n'était pas peu fier, d'escorter ainsi, au volant de sa Renault Mégane bleue à la rampe de gyrophares rouges si caractéristiques des signaleurs de l'Ofrass (photo 2 ci-dessous), les meilleurs athlètes jusqu'aux plus prestigieux podiums internationaux, s’effaçant juste avant l'arrivée. Instant de jouissance sans aucun doute. Mais juste récompense d'un discret, pharaonique et minutieux travail préparatoire en amont [Paris-Colmar, c'est un road-book de 400 pages, 1 par kilomètre !]. Un sérieux qui a permis à l'Ofrass [Organisme Français de Radio Assistance Secours et Sécurité Routière], qu'il présidait depuis près de trois décennies,  de devenir le  partenaire sécurité incontournable pour les meilleurs organisateurs d'évènements renommés. " Maintenant, on joue dans la cours des grands " aimait-il répéter en arborant les innombrables médailles et autres souvenirs des décennies passées, balayant d'un geste les vitrines, photos et autres lettres de félicitations tapissant les murs du local Villeneuvois de l'association.

2014 03 02 OFRASS semi marathon paris (348b) © JENB PRODUCTIONS

C'est avec le même talent et la même détermination qu'il préparait les bien plus nombreuses compétitions de moindre envergure.

Quelle que soit l'importance de l'évènement, dès qu'un organisateur lui confiait la sécurité de son championnat, il avait à coeur de ne jamais faillir dans cette tâche, oh combien sources de tracas administratifs et de risques contentieux.

Ofr2005_Pierrefitte-DSC0633

Marc-Emmanuel Gérard (à droite sur la photo 3 ci-contre : 2005, foulées Pierrefittoises) était un homme d'honneur soucieux d'être en permanence dans la pertinence de l'analyse des risques, la démarche qualitative des propositions portées, l'excellence de la prestation réalisée et attendait de ses équipes un esprit d'adaptation sans cesse renouvelée pour tendre vers la perfection, si tant est qu'elle puisse exister.

Des dizaines de milliers de sportifs franciliens lui doivent des compétitions réussies car sécures. La sécurité des compétiteurs était d'ailleurs sa seule motivation.

A Noisy-le-Sec, il avait ainsi en charge les Foulées noiséennes depuis plusieurs années, ainsi que la course des 3 communes depuis sa création (Photo 6 en bas d'article).

Que de chemin parcouru ! En à peine trente années, il a su hisser un simple club hétéroclites de secouristes et cibistes mélangés, en un partenaire de confiance, structuré, devenu incontournable pour le bon déroulement de compétitions prestigieuses ou plus modestes. L'historique du club affiché sur le site de l'Ofrass est impressionnant de références tant en athlétisme qu'en cyclisme

2014 03 02 Semi marathon paris OFRASS - ACAP (9c) © JENB Productions

Mais, au delà de la progression incontestable de son association, il a su tisser au fil des ans des liens incontournables avec d'autres clubs de signaleurs (depuis la réglementation de 1992) franciliens et provinciaux, leur permettant par là-même de concourir à la réussite d'évènements majeurs à grande notoriété (photo 4 ci-contre : Des signaleurs de l'Ofrass coordonnent le déplacement d'une colonne de renfort de province pour le Semi-marathon de Paris le 2 mars 2014).

Figure incontournable des staffs préparatoires aux grandes épreuves, il avait le verbe haut et un franc-parler à la hauteur de sa connaissance minutieuse des dossiers. Son sérieux, sa capacité à faire valoir ses arguments pertinents lui conféraient une audace respectée. Qu'ils soient organisateurs, élus, fonctionnaires de nos forces de l'ordre, partenaires associatifs [photo 5 ci-dessous : A droite, le 8 mars dernier, aux cotés de secouristes de la Croix-Rouge de Paris, lors d'une formation secouriste] ... Tous lui témoignaient une grande confiance. Méritée.

2014 03 08 Recyclage PSC1 OFRASS CRF75016 © JENB (32b)

Rigoureux dans ses dossiers au point de saboter des nuits entières de sommeil, sa silhouette trahissait son manque de rigueur dans le régime qu'il aurait du s'astreindre à respecter. Son embonpoint était à l'image épicurienne du personnage haut en couleurs qu'il fut durant 54 ans : Trahissant les excès culinaires et les repas entre amis. 

2013 Course des trois communes Bondy Noisy bobigny Ofrass (2a) © JENB Productions

Victime d'un malaise fatal devant son écran d'ordinateur en bouclant le prochain Paris-Colmar, Marc-Emmanuel Gérard s'est éteint brutalement dimanche après-midi.

Il laisse derrière lui deux enfants et son épouse Dominique à l'égard desquels toutes nos pensées se tournent aujourd'hui.

Auteur : Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret  
© 17 mars 2014 - JENB Productions - Noisy-le-Sec  

Aucune information à ce jour concernant les obsèques.  Compte-tenue de la notoriété du défunt, très impliqué également dans la vie municipale Villeneuvoise et des communes alentours, de nombreuses personnes des milieux associatifs, sportifs et représentants de corps constitués pourraient être conviées à un temps de recueillement et d'hommages. Si tel est le souhait de la famille, nous vous aviserions de la cérémonie.