" />
vendredi 2 septembre 2011

Le Conseiller Général de Noisy-le-Sec indigné par le convoi de Roms en tramway

Sécurité Publique POLEMIQUES SUR UN TRANSPORT DE ROMS PAR TRAMWAY   Le Conseiller Général de Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis) Gilles Garnier (PC) a été le premier a s'indigner suite à la scène à laquelle il a assisté mercredi en fin de matinée.France-Info a été le premier média a réagir sur ses ondes   Image d'illustration : Tramway T1 au terminus de Noisy-le-sec - © J.E. Nicolau-Bergeret / JENB Productions  Rappel des faits Ce mercredi donc, aux environs de 6 heures du matin, un camp d'environ 150 Roms est... [Lire la suite]

mercredi 30 mars 2011

L'immense camp rom de Bobigny évacué hier matin

Le plus grand camp rom de Seine-Saint-DenisL'expulsion annoncée avait été évoquée dans plusieurs médias ces derniers jours. Ce qui était devenu le plus grand camp rom de la Seine-Saint-Denis, sur un terrain situé à Bobigny, à la limite de Noisy-le-Sec, près du pont de Bondy, a été réalisée dans le calme dès 6 heures du matin. Elle intervient suite à une plainte d'ERDF qui avait constaté des branchements illégaux  « dont certains étaient réalisés sur le réseau du gaz » selon le quotidien régional Le Parisien qui rapporte des... [Lire la suite]
jeudi 30 juillet 2009

ARRÊTE ANTI-EXPULSIONS A NOISY-LE-SEC : EFFICACE ? ET SURTOUT LEGAL ?

Par une brève parue hier (29 juillet 2009) dans l'édition Seine-Saint-Denis du quotidien "LE PARISIEN", on apprend que le Maire de Noisy-le-Sec vient de prendre un arrêté anti-expulsions locatives. Celui-ci intervient après qu'une motion ait été déposée conjointement par le groupe présidé par Gilles GARNIER (PC) et celui présidé par Anne DEO (Verts) au Conseil Municipal du 26 mars dernier (Conseil municipal dédié au budget) et déclare « zone de protection des locataires en difficulté pour des raisons économiques ou du fait... [Lire la suite]
mercredi 21 janvier 2009

NOISY-LE-SEC : APRES L'EXPLOSION, L'EXPULSION ?

Le hasard fait parfois bien les choses !Alors que le 13 janvier dernier j'assistais à la première réunion publique consacrée à l'ANRU dans le quatier du Londeau, j'avais pris la parole durant la période des débats. En m'adressant en particulier à Mr le Représentant de l'Etat, j'avais soulevé mes inquiétudes quant aux critères sociaux appliqués lors d'un éventuel relogement des locataires ( voir article / écouter la bande audio ). En effet, pour avoir suivi depuis un an les déboires administratifs de certains sinistrés de... [Lire la suite]