Municipales 2014 Noisy-le-Sec


Pourrait-elle faire 10% ?



Par
Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret

Une semaine seulement après sa déclaration de candidature, la jeune Sarah Benhamou inaugurait aujourd'hui ses deux permanences de campagne en vue des élections municipales. Une candidature qui complique les pronostics à Noisy-le-Sec (seine-Saint-Denis).

2014 02 08 inauguration Benhamou noisy-le-sec © jenbproductions (52b)

Le pari était très risqué, mais l'essai a été transformé, encore plus cet après-midi.

Risqué. Parce qu'inaugurer sa permanence de campagne sept jours seulement après sa déclaration de candidature, c'est audacieux sur les plans de la communication et de la mobilisation. Surtout pour une liste atypique et sans étiquette, menée par une jeune candidate issu du tissu associatif. Après  les inaugurations réussies des précédents compétiteurs, le curseur était placé haut. D'autant plus compliqué si on multiplie, par ailleurs, les lieux de rassemblement. Mais pari réussi : une soixantaine de visites ce matin, jour de marché, au Petit Noisy et quelques soixante-dix personnes cet après midi à Stéphenson. Beau score en six jours et sans l'appui d'aucun parti ni d'aucune personnalité nationale.

Les Noiséens devraient être sensibles à ce tout début de campagne de l'étudiante en Médecine. Avoir eu l'idée de proposer aux citoyens deux espaces de rencontres au lieu d'un seul, témoigne pour le moins de la volonté de cette liste d'être au plus près des habitants. Le choix de deux quartiers excentrés confirme ce désir de proximité. 

Couper court aux rumeurs

Dans ces prises de parole, tant au Petit-Noisy ce matin qu'à Stéphenson cet après-midi, cette ancienne adhérente socialiste confirme le caractère apartisan de cette liste sans étiquette. « Coupons court à toutes les rumeurs qui circulent, notamment sur les réseaux sociaux, nous concernant. Nous sommes de différentes origines politiques et nous ne nions pas nos parcours. Mais nous avons pris l'initiative de quitter des instances qui ne répondaient plus à nos aspirations. Nous ne sommes donc pas encartés. » affirme celle qui s'affiche sur un fond dégradé du violine au blanc.  « Nous ne sommes ni la "seconde liste" de Mr Rivoire, ni la "seconde liste" de Mr Lefebvre. Pas plus que Mr Sarrabeyrouse ou Alda » confirme-t-elle devant plusieurs dizaines de personnes venues à Stéphenson. 

« Nous ne réaliserons aucune fusion au second tour. Soit nous faisons plus de 10% et nous nous maintiendrons ; soit l'on fait moins et nos électeurs feront ce qu'ils jugent au mieux de leurs attentes. Il faut donc se mobiliser fortement sur ce premier tour ! » clame la candidate.

La liste, qui n'est pas finalisée, « reste ouverte » précise-t-elle, sous le regard approbateur de Clément Cressiot et Georges Siavellis.  Le programme reste également à peaufiner. « Un programme qui se veut participatif » lance la jeune femme en proposant aux Noiséens de venir les rencontrer pour étayer leurs observations et propositions. « Ce programme est le vôtre, venez y apporter votre expertise locale ».

Nous en serons plus dans les prochains jours sur les détails du programme.

2014 02 08 inauguration Benhamou noisy-le-sec © jenbproductions (56b)

10% ? avec un bon réseau, tout est envisageable

Cette liste va sérieusement compliquer les pronostics car elle confirme les mouvements sur l'échiquier politique local. « Nous sommes de tous les quartiers et de tous les milieux socio-professionnels. Nous souhaitons une liste à l'image de la ville et de sa population : diversifiée » déclare-t-elle. Cet après-midi, la foule était effectivement bien hétéroclite sur le plan intergénérationnel. Si je reste convaincu que Sarah Benhamou représente un réel danger pour ses adversaires sur la frange "jeunesse" de l'électorat, venant ainsi se confronter directement à Alda Pereira, qui semble également bien perçue par cette tranche d'âge, elle pourrait bien focaliser sur son nom un certain nombre de personnes déçues par les " appareils politiques " traditionnels. Plusieurs anciens sympathisants socialistes ont été aperçus, mais pas seulement ! D' anciens proches d'Alda Pereira et de Laurent Rivoire également.

Nous ne sommes qu'au début de sa campagne et, de fait, l'analyse s'affinera au fil des rencontres, mais la jeune Sarah Benhamou, si elle mène une campagne posée et structurée, pourrait créer une surprise au soir du 1er tour. L'attention portée sur ces évènements par les militants concurrents prouve l'inquiétude qu'elle leur suscite. Visiblement, cette liste dérange. Des évènements faits-diversiers récents posent en tout cas des interrogations. Il est par ailleurs surprenant que la presse régionale ne se soit pas encore faite écho de cette candidature atypique, ni même de ces inaugurations annoncées, comme cela avait été relayé pour les évènements antérieurs similaires pour d'autres candidatures. Mais il est vrai qu'a l'approche des scrutins, l'agenda politique est chargé dans le département.

Il nous tarde de mieux connaitre ce projet de ville.

Dans le prochain billet nous évoquerons l'initiative réussie de la liste « Demain ensemble » menée par Olivier Sarrabeyrouse.

Liste « Alliance noiséenne »
Menée par Sarah Benhamou
12 rue Gallieni (Petit-Noisy, près de pont SNCF) 
et 3 rue du Progrès (secteur commerces Stéphenson),
de 16h à 20h, tous les jours sauf le dimanche.
Site officiel : sarah2014.fr

Auteur : Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret  
© 08 février 2014 - JENB Productions - Noisy-le-Sec  

abonnement Newsletter blog JENB Productions 02


logo a lire également sur nos pages JENB Productions

Municipales 2014 à Noisy-le-Sec Notre dossier complet

Solidarité : Un colis remis après l'incendie

Internet : Comment saborder son blog politique en moins d'une heure à 5 mois des élections


logo contact JENB Productions

AA logo nos lecteurs nous alertent Vous êtes témoin d'un évènement à Noisy-le-Sec ? Contactez-nous :

alerteinfo@jenbproductions.fr ou en cas d'urgence 06.17.90.47.04

Vous souhaitez annoncer une manifestation, une expo ou un tournoi sportif ? Contactez-nous : agenda@jenbproductions.fr


logo commentaires JENB Productions