" />
lundi 30 septembre 2013

White House Down : Survitaminé

                                                                              Cinéma Une forme de Die Hard revisité ParJean-Emmanuel Nicolau-Bergeret Emmerich nous offre là 2h12 d'un film de série B survitaminé et bourré de testostérone qui n'est pas sans rappeler les premiers Die Hard, en particulier le second opus (58... [Lire la suite]