Le retrait de la délégation logement et habitât à Mr Mamadou GUEYE, ex-5ème adjoint (PRG) au Maire (PS) de Noisy-le-sec est un évènement important.

C'est tout d'abord une sanction politique grave - puisqu'il sanctionne de surcroit un membre de la propre majorité du Maire - motivée par des éléments factuels et les résultats d'une enquête admministrative.

C'est une sanction suffisament grave pour que le Parquet soit saisi.

Il convient toutefois de rappeler que tout individu est présumé innocent dès lors qu'un tribunal n'a pas prononcé de sanction.

Mais au delà de ce cas personnel, il n'en met pas moins en éxergue les failles dans l'actuel système administratif d'attribution des logements sociaux.

D'ailleurs, l'actualité passée prouve que des failles éxistent dans bien des communes de France.

Fidèle à ses engagements de totale transparence, et à la vue des faits constatés, Alda PEREIRA-LEMAITRE a souhaité immédiatement réagir afin que ce type de situation ne puisse plus se reproduire.

Car le citoyen n'a probablement pas conscience de la charge qui pèse sur l'élu en charge de cette délégation que l'on peut qualifier de "sensible". Confronté quotidiennement à la misère sociale, avec des situations toutes plus urgentes les unes que les autres, avec des problèmes liés aux handicaps, à la maladie, aux problèmes d'hygiène et de salubrité, de la surpopulation, de la violence conjugale, ....

A cela, ajoutons le peu d'offres disponibles au regard du nombre croissants de demandeurs. Et le tout sur fond d'une crise économique durable où même ceux qui travaillent ne s'en sortent plus et sont à même de grossir rapidement le nombre de sollicitants dans un futur immédiat.



Les pressions psychologiques sont fortes pour cet élu. Il peut-être tentant de faire de mauvais choix. Par malhonnêté quelques fois, par amitié parfois, mais surtout par l'émotion, la compassion, l'inquiétude, ....

Forcément, chaque vie est unique, et l'élu doit statuer dans l'urgence tant il y a de demandes. Avec sa subjectivité forcément, même s'il tend à vouloir s'approcher le plus possible de l'objectivité.

La Comission d'attribution se doit d'être le garde-fou.

C'est pourquoi notre Maire, qui nous a déclarés reprendre cette délégation du logement et de l'habitat, exprime sa volonté d' élargir cette commisssion à l'ensemble des groupes politiques - y compris l'opposition - ainsi qu'au milieux associatifs concernés par cette thématique.

Anne DEO, Adjointe (LES VERTS) au Maire a suggéré que l'association Droit au Logement puisse être associée à cette commission.

Cette nouvelle instance devrait être opérationnelle dès avril prochain.

Jean-Emmanuel NICOLAU-BERGERET
© 27 février 2009 - JENB PRODUCTIONS

A LIRE AUSSI :

LES INFOS LOCALES A NOISY LE SEC