Pompiers de Paris


Un nouveau général



Par
Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret

La Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris (BSPP), corps militaire en charge de la sécurité civile et de la défense incendie de Paris et les trois départements de la petite couronne (Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Hauts-de-Seine), vient d'accueillir son 14e Général commandant la BSPP.

     2013 07 13 feu de voiture, image d'illustration © JENB Productions (9b)

En effet, depuis le 1er août, le général Gaëtan Roncelin de Raucour succède au général Gilles Glin, qui commandait cette institution depuis 2011.

La Brigade est un corps bicentenaire prestigieux qui compte près de 8.500 personnels des deux sexes, armant un parc matériel de 1.300 engins répartis dans 80 centres de secours. C'est le plus grand corps de sapeurs-pompiers en Europe et une administration réputée à l'international pour son expertise, son organisation, ses stratégies opérationnelles et sa démarche d'innovation permanente.

En France, la plupart des véhicules opérationnels des sapeurs-pompiers sont issus des études de développement de la Brigade et des nombreux retours d'expériences sur le terrain. Certains engins ont été spécifiques à la brigade comme l'a été le Premier Secours Évacuation (PSE) ou le Premier Secours  Relevage (PSR). La BSPP participe aux expertises des nombreux véhicules avant leur normalisation nationale. Quelques engins sont même surprenants comme l'Equipe Légère d'intervention (ELI) avec la remise à jour d'équipes motocyclistes et une voiturette électrique.

Car, la BSPP, qui assure la sécurité civile quotidienne auprès de 7 millions de Franciliens (sans compter les renforts sur les autres départements de la grande couronne voire parfois en province), couvre plusieurs grandes gares, des voies de triages, trois aéroports et des héliports, des voies fluviales, un des plus importants noeuds autoroutiers d'Europe, ... Elle a en charge la défense des 3/4 des immeubles de grande hauteur de France, des immeubles nationaux stratégiques (Elysée, ministères,...), des lieux historiques multiséculaires. Elle dispose également d'équipes opérationnelles spécialisées : La base de lancement de fusées à Kourou en Guyane, le site militaire (DGA) de Biscarrosse, l'aéroport international de Roissy, la Bibliothèque nationale de France, l'unité Balard (en charge des IGH et de la Cité de l'air), et l'unité du Louvre.

En 2012, la BSPP a géré 2.070.704 appels ayant entraîné 491 100 interventions, soit près de 1.342 interventions par jour. 77,08 % de ces interventions sont du secours à victimes et 60 personnes sont sauvées chaque jour d'une mort certaine grâce aux pompiers de Paris.


 



Exclu : Spectaculaire incendie à Bobigny (Près... par JENBPRODUCTIONS2007

Tramway par le centre-ville : Le risque incendie


Une efficacité que les Noiséens ont pu constater à nouveau cet après-midi à l'occasion d'un feu dans le parking des Découvertes, sinistre sur lequel sont intervenus trois engins pompes, une échelle aérienne, et un appui réserve d'air comprimé.

     2013 08 02incendie de parking image d'illustration © JENB Productions (1b)

Au moment où le commissaire-enquêteur doit établir sa synthèse de l'enquête d'utilité publique sur le tramway T1, qui vient de s'achever avec succès, puisque onze registres d'observations, défavorables pour une large majorité, ont été remplis à la mairie de Noisy-le-Sec, espérons que général Gaëtan Roncelin de Raucour saura attirer l"attention des décisionnaires sur la dangerosité du projet par le centre-ville, dans le domaine de la sécurité civile et de la défense incendie à Noisy-le-Sec.

Car, cet après-midi, le premier fourgon-pompe a mis 9 minutes à se présenter sur les lieux (appel à 14h44, arrivée 14h53). C'est un délai certes raisonnable, mais supérieur aux 8 minutes habituelles de la Brigade. Ces soixante secondes supplémentaires s'expliquent par l'étroitesse de la voie de circulation générale et les difficultés de circulation entre la gare et la rue Bouquet dont le couloir de bus est régulièrement coupé par des travaux de renforcement de l'assainissement.


On imagine déjà les difficultés de progression des engins de secours sur cette voie stratégique de la commune avant même l'implantation de la caténaire aérienne, qui posera des problèmes supplémentaires. Dès le début du chantier, l'axe Jean-Jaurès sera non seulement infréquentable, mais toutes les voies alentour subiront un report de trafic qui va considérablement densifier le trafic et retarder l'arrivée des équipes de secours.

Un délai que n'aurait pas supporté l'incendie d'un bungalow (que le promoteur aurait du retirer tellement c'était prévisible) quelques jours avant la fête nationale. A quelques minutes près, le feu se propageait à une tour de dix-sept étages par les baies vitrées du commerce en rez-de-chaussée et de l'appartement du 1er étage. Il est heureux que les travaux du tram n'aient pas été commencés.  On a frôlé la catastrophe. A cette heure tardive, le bilan aurait pu être lourd !

A visiter également, le site officiel des Pompiers de Paris

Auteur : Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret  
© 03 août 2013 2013 - JENB Productions - Noisy-le-Sec  

abonnement Newsletter blog JENB Productions 02


logo a lire également sur nos pages JENB Productions

faits-divers : L'engin de chantier perce une canalisation de gaz

Développement durable : La Cyclofficine fait carton plein à Noisy-le-Sec

Rétro : En vidéo, les images de l'été

tramway T1 : En vidéo, la manifestation contre le tracé Jaurès

Tramway T1 : 
Un projet dévastateur à Noisy-le-Sec

Vidéo : Les dernières actu en images

Services publics : La police municipale de Noisy-le-Sec élargit ses horaires


logo contact JENB Productions

AA logo nos lecteurs nous alertent Vous êtes témoin d'un évènement à Noisy-le-Sec ? Contactez-nous :

alerteinfo@jenbproductions.fr ou en cas d'urgence 06.15.84.91.01

Vous souhaitez annoncer une manifestation, une expo ou un tournoi sportif ? Contactez-nous : agenda@jenbproductions.fr


logo commentaires JENB Productions