Le célèbre inspecteur à la gabardine usée et à l'épouse autant omniprésente qu'énigmatique en reste sans voix. L'acteur Serge Sauvion, qui doublait la version française des enquêtes menées par Peter Falk depuis 1968 (en France), s'est éteint samedi 13 février 2010 à l'âge de 80 ans [1] .

Cet acteur de l'ombre, de ceux que l'on appelle les doubleurs, une profession méconnue et mal reconnue, n'en demeure pas moins celui qui, avec son timbre rauque et quelque peu granuleux, avait sû donner une présence si particulière aux versions françaises de l'inspecteur depuis les années 60.

Laurence de Caracalla, du site Figaro-Madame en dit : « C’est un métier qu’on connaît mal : acteur de doublage. Certains font parfois si bien leur travail qu’on en oublierait presque qu’ils ont aussi un visage ». [2]

Il avait par ailleurs également prêté sa voix à de prestigieux acteurs tels Charles Bronson, Burt Reynolds, Jack Nicholson, ou encore Mickey Rourke au cinéma.

Pour la télévision, il incarnait les versions françaises de Peter Lupus dans Mission Impossible ou Stacey Keatch dans la série Mike Hammer.

Né à Paris le 18 février 1929, c'est aux cotés de son ami Pierre Vaneck (lui-même décédé le 31 janvier dernier) qu'il débute sa carrière dans les cabarets en usant de son talent vocal sur des textes de François Villon et de Rabelais.

Mais Serge Sauvion était avant tout un acteur. Il le revendiquait d'ailleurs, estimant qu'il fallait d'abord être acteur pour devenir doubleur.  « "Pour faire de bons doublages, il faut avant tout être comédien", expliquait Serge Sauvion. Chaque voix se devait d'être une création artistique.» [3]

Il incarnat d'ailleurs des rôles au grand écran, aux cotés de Jean Gabin en 1968 ("Le Pacha" de Georges Lautner) ou Lino Ventura en 1965 ("Ne nous fâchons pas").

On a pu le voir au théâtre en 1995 dans "Angélique Marquise des anges" de Robert Hossein en 1995, "Six hommes en question" du même auteur en 1963  [4]

Il fût chroniqueur sur Europe 2 en 1987.

Demain mardi 16 février, la station Europe 1, lors de l'émission animée par Jacques Pradel entre 13h30 et 15h, rendra hommage à celui qui fût également une voix de cette radio entre 1990 et 1995 à l'occasion des émissions : « Crime Story, les rendez-vous d'Alfred Hitchcock » [5].

" Le succès en France de l’inspecteur « Columbo » aurait-il été le même sans la voix de Serge Sauvion ? " C'est en tout cas la question posée par La Dépêche.fr [6]

Une voix familière vient de nous quiter. Une voix de notre jeunesse.

Extrait vidéo :



Jean-Emmanuel Nicolau-Bergeret
© 15 février 2010 - JENB PRODUCTIONS

Vous avez une information, une correction, un témoignage ou un document sur ce sujet ? Vous avez repéré une erreur ? Ecrivez à jenbproductions@dbmail.com avec votre correction et en indiquant l'url du post.

A Lire également sur nos pages :

- Sondage :
 Elections régionales, vos intentions de votes
- Sondage : Votre avis sur la burqa

- Justice : Le blog 93sang30 encore face à la justice
- Impôts locaux :
 Nouvelle hausse des impôts à Noisy-le-Sec
- Faits-divers : Un camp Rom ravagé par un incendie
- Médias : Non, il n'y a pas de censure à la mairie
- Droit : Peut-on filmer un conseil municipal ?
- Environnement : Anarchie automobile
- Social : Bombe sociale, 1 million de chômeurs en fin de droit en 2010


Références :

[1] « Serge Sauvion, la voix de Columbo, s'est éteint », par Anne-Louise Echevin, Excessif.com, 15 février 2010
[2] « C'était la voix de Columbo » par Laurence Caracalla, Madame.figaro.fr, 15 février 2010
[3] « Serge Sauvion, la voix française de Columbo, s'est éteint » sur Express.be
[4] « La voix française de Columbo s'est éteinte » sur l'Express.fr
[5] Blog de Jean-Marc Morandini
[6] « Disparition de Serge Sauvion » sur Ladepeche.fr